Posez vos questions

Comment ça marche ?  Vous postez anonymement (ou sous un pseudo) la question, la situation qui vous inquiète, notre équipe est avertie, une réponse vous est postée sur cette page.  Les réponses étant visibles de tous, elles peuvent ainsi servir à d’autres dans l’évaluation d’un éventuel risque.

 

Utilisez un pseudo de votre choix et utilisez notre service dès maintenant en nous laissant un commentaire dans la zone prévue en bas de page.

questions01

Cliquez ici pour poser votre question en bas de page.

Réponse personnalisée à votre situation dans les meilleurs délais.

Si vous préférez que votre question soit traitée en privé, cliquez ici

 

(Nous ne nous connectons pas le week-end.)

4 520 Comments

  1. Bonjour. J’ai une d’exposition sexuelle avec une femme statut inconnu travailleur de sexe. J’ai fait le  test suivant 4,5,6,7 semaines par 4ᵉ générations combo, les résultats étant négatifs. J’ai déjà une allergie cutanée depuis un an, un psoriasis du cuir chevelu qui devient rougeâtre, des démangeaisons parfois dans le corps près du coude, de la cuisse et une desquamation de la peau sur la tête, les sourcils, l’intérieur des oreilles, parfois des démangeaisons si je porte des vêtements en laine. Je n’ai eu aucun partenaire sexuel avant cette exposition à part ma femme. De même, j’ai lu sur internet que l’éruption cutanée est un symptôme courant du VIH. De plus, j’ai ces démangeaisons depuis un an, maintenant la confusion est qu’après l’exposition sexuelle, les démangeaisons me rendent trop stressé, en pensant que cela pourrait être une infection aiguë par le VIH. Je n’ai aucun doute sur les tests de 4 générations et leur dispositif a été utilisé pour détecter le virus après 6 semaines. Mais ma question est de savoir comment cela peut être concluant ? Un résultat négatif à 6 semaines montre que l’antigène et l’anticorps de la personne sont négatifs. Y a-t-il une chance que l’antigène et l’anticorps soient produits après 2 mois, ou je peux supposer que si ce n’est pas dans les 6 semaines, ils ne peuvent pas être produits après 6 semaines

  2. Bonjour

    Hier j’étais dehors Avec un voisin pour réparer sa voiture. Le capot était ouvert et soudainement sa tête à heurté le bord du capot. Immédiatement j’ai touché le bord du capot (l’endroit où il avait heurté sa tête).. Visiblement il n y avait pas de sang mais peut être quelques micro gouttes.
    Une minute après je me suis lavé les mains avec un savon parfumé liquide et quelques gouttes d’eau de javel.
    Une heure après j’ai senti une douleur dans mon anus (peut être hémorroïdes) et sans faire attention j’ai mis mon doigt pour voir qu’est-ce qu’il y a(j’ai mis mon doigt sur mon anus)
    Je voudrai savoir si j’ai pris un risque de transmission du vih comme ça ou pas ? Est ce que je dois faire un test de dépistage ou prendre de TPE ?

  3. Bonjour
    Je suis allé faire un bilan sanguin dans un labo, quand je suis rentré dans la chambre de prélèvement il y avait deux infermières en train de discuter (la deuxième a quitté directement quand elle m’a vu rentrer)… donc je suppose qu’il n’y avait pas de patient avant moi (au moins deux trois minutes)

    Avant le prélèvement, l’infermière a pris des gants (ils étaient sous la table ou elle mettait les outils de prélèvement) et elle les a portés…je suis quasiment certain qu’ils ont déjà été utilisés avant moi car ils étaient froissés.

    Lors du prélèvement, tout s’est bien déroulé. Après presque deux heures j’ai enlevé le pansement.

    Un peu plus tard. Je voulais voir l’endroit du prélèvement (sans aucune raison). Et là je trouve qu’il y avait une autre égratignure rouge pas loin de l’endroit de prélèvement (3 cm au-dessus) la longueur de l’égratignure était de 2 mm rouge mais pas de saignement (elle ressemblait a une tache de rousseur ou une acné)…je ne sais pas si cette égratignure était couverte par le pansement ou pas (ou peut être causée par le pansement quand je l’ai enlevé)

    Si les gants étaient souillés (peut-être ils étaient pas en contact avec l’air car ils étaient froissés). Je voudrai savoir si dans ce cas-là j’ai pris un risque de contamination par le VIH ou pas ?(à travers l’égratignures rouge ou l’endroit de prélèvement)… je veux dire les gants ont souillé le pansement puis le pansement est rentré en contact avec ma peau (égratignure ou l’endroit de prélèvement)

    Dois-je faire un test de dépistage ? est-ce que je peux oublier définitivement ce prélèvement et passer à autre chose ou je dois prendre un TPE?

    Je vous prie de me répondre car je stresse un peu. Je vous remercie par avance et vous souhaite une excellente journée.

    • Bonjour,
      Je tiens à signaler que quand l’infermiere a porté les gants, ils étaient froissés. Donc peut être ils étaient pas en contact avec l’air pour désactiver le virus… (je dis peut être, je ne suis pas sur)…. Je suis perdu

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Rissou,
      comme je l’ai déjà répondu à d’autres personnes ayant vécu des situations similaires, il n’y a aucun danger de contamination dans la situation évoquée.
      Il n’est, dès lors, absolument pas utile de refaire un test, surtout si cela amène ce type de stress.
      Quant au TPE, aucun médecin un tant soit peu sensé ne vous le prescrirait.
      Oubliez donc tout cela.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour monsieur,

        Merci pour votre réponse, donc peu importent la situation des gants et la façon dont laquelle ils étaient conservés sous la table (car ils étaient froissés) le virus meurt et il ne peut plus être contaminant c’est ça ?? Je peut définitivement tout oublier ?

        • Je stress un peu car je suis marié et je ne sais pas si je peux continuer à avoir des relations non protégées avec ma femme ou pas.
          Est ce que je peux ?

          • Rudy Gooris says:

            Bonjour Rissou,
            peu importent les gants et tout le reste, continuez à vivre votre vie normalement, vous n’avez couru aucun risque et ne pouvez en faire courir à votre femme.
            Cordialement,
            Rudy

            • Merci beaucoup Rudy,
              Je tiens à vous remercier pour vos réponses et votre soutien. Vous faites un excellent travail pour aider les anxieux.
              Je vais pouvoir oublier tout ça grâce à vous.
              Merci et excellente journée.

  4. Bjr j’ai été piqué par quelque chose au travail ma blessure avait la forme d’une serin je me suis fait piquer le 08 janvier a 10heure j’ai fait le teste soit 42jour apres (6semain pill) teste elisa 4 eme le teste et négatif est que je l’ai fait trop tôt dois-je le refaire il est fiable bien sur pendent la période des 6 semain 0 symptômes apart le stress merci de me répondre cordialement

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Dz94,
      le test que vous avez fait est parfaitement valable et il n’est pas utile de le recommencer.
      Cependant, comme j’ignore dans quel milieu vous travaillez, il peut être utile de faire un contrôle au niveau de l’hépatite C ( après 3 mois) et de l’hépatite B (après 2 mois) si vous n’êtes pas vacciné(e).
      Cordialement,
      Rudy

  5. Bonjour Rudy

    Je voudrais avant tout m’excuser si ma question va vous paraître exagéré ou illogique mais j’ai vraiment besoin de votre réponse car j’ai une peur bleue du VIH qui joue beaucoup sur ma vie sexuelle et sentimentale. En effet j’ai du mal à trouver une compagne à cause de cette peur. Je voudrais donc que vous m’aidiez afin de je ne rompt pas une relation que j’ai mis une année à construire avec une femme.

    Je suis Ivoirien et je vis en Côte d’Ivoire.

    Voici la situation.

    J’ai fait la connaissance d’une femme depuis un an maintenant. Je lui ai fait faire deux séries de dépistage à 6 mois d’intervalle et les résultats ont toujours été négatifs. Mais dans nos échanges, elle m’a appris qu’elle a perdu son compagnon il y a 15 ans. J’ai voulu savoir de quoi il est décédé mais elle n’a pas su de quoi il est décédé. Elle sait seulement que c’est suite à une maladie. Son époux était polygame et elle était sa deuxième compagne. Il se trouve que sa première compagne est décédée quelques mois après celui de leur compagnon commun. Ayant eu connaissance du décès de cet homme et de sa compagne à quelques mois d’intervalle, je ne peux m’empêcher de penser que la cause pourrait être le Sida vu la prévalence du VIH à cette époque dans mon pays. Du coup je me pose des questions concernant ma compagne puisqu’elle a vécu avec cet homme jusqu’à son décès. Je n’ai pas la certitude que son ex compagnon et sa première compagne soient décédés du Sida mais je n’arrive pas à ne pas me poser des questions en me disant et si c’était le cas ? Aussi je voudrais vous poser la question suivante :

    Quelqu’un peut-il héberger le VIH pendant plus d’une décennie sans que le test de dépistage ne soit réactif pour donner une sérologie positive ?

    En clair, est-il possible que ma compagne ait été contaminée par le VIH depuis 15 ans et que son organisme ne réagisse pas à la présence du virus en produisant des anticorps contre le VIH pour pourvoir donner un test réactif ?

    Je tiens à dire que tous ses tests de dépistage ont été faits dans un laboratoire de qualité et que, à ma demande le technicien a utilisé tous les trois tests rapides qu’ils utilisent dans ce laboratoire. Ces trois tests sont le Determine, le Stat-Pak et le Bioline et tout est négatif.

    En plus de son dépistage négatif, elle est en parfaite bonne santé apparente.

    Alors j’attends votre réponse car je voudrais vraiment faire ma vie avec cette femme. Sachez que la peur bleue du VIH a beaucoup perturbé ma vie sentimentale. Merci donc de m’aider en répondant à ma question.

    Merci pour votre bonne compréhension et votre indulgence.

    Bonne journée

    • Bonjour Pierrot,
      votre inquiétude me paraît tout à fait légitime, quoique non fondée.
      Au vu de ce que écrivez, il peut sembler vraisemblable que les 2 personnes évoquées soient décédées des conséquences du VIH, mais nous n’en avons pas la certitude.
      Cependant, même si c’est le cas, cela ne signifie en rien que votre partenaire ait été contaminée, ce que prouvent les dépistages.
      Il y a fort peu de probabilités de vivre avec le VIH pendant quinze ans sans qu’il n’y ait de manifestations physiques et une dégradation de l’état de santé général.
      De même, la probabilité pour que trois tests différents, effectués autant de temps après le dernier risque éventuel, soient tous faussement négatifs est nulle.
      Je pense donc, en toute sincérité, que vous pouvez poursuivre votre relation en toute tranquillité et sans vous empoisonner l’existence.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour Rudy

        Je voudrais vous dire du fond du cœur MERCI pour votre réponse très détaillée qui me rassure et lève toutes mes inquiétudes. Je vous suis infiniment reconnaissant car cette peur bleue du VIH empoisonne ma vie au quotidien et aurait encore réussi à me faire mettre un terme à une relation.

        Bonne continuation dans cette noble et salutaire tache, celle de donner les informations justes qui permettent à plus d’un de retrouver la quiétude et la tranquillité.

        Bon service et Bonne journée

  6. Bonjour Rudy,
    Il y a deux ans et demi, j’ai eu une relation sexuelle avec faible risque avec quelqu’un que je ne connais pas (j’ai reçu une fellation). Je me souviens n’avoir pas été bien quelques jours plus tard, et avoir des ganglions un peu gonflés et des irritations sur le gland. J’ai réalisé un test elisa combiné à j+39 qui était négatif et je me suis dit que ça allait. Puis j’ai recommencé à stresser car j’ai vu que le délai devait être de 6 semaines, soit j+42. J’ai alors fait un trod (combiné VIH et VHC) il y a 8 mois qui s’est révélé négatif. Mais j’ai toujours une petite angoisse. Puis-je écarter le risque du VIH dans mon cas ou dois-je refaire un test ?

    • Bonjour Max,
      vous pouvez franchement écarter le risque: recevoir une fellation ne constitue, en aucun cas un risque pour le VIH.
      De plus, le recommandation pour le test est bien de 6 semaines, mais il y a une marge de tolérance et un test fait à 39 jours donne un résultat définitif.
      Il n’est donc pas utile de refaire un dépistage.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci beaucoup Rudy pour votre réponse ultra rapide et rassurante.

        Merci aussi pour votre travail, car je vois que vous répondez à tout le monde régulièrement avec beaucoup d’humanité.

        Cordialement,

  7. Bonjour Rudy,

    J’ai une question un peu bizarre, je voudrai juste que vous évaluer mon risque et est ce que je dois prendre des perp ou pas.
    Hier, lors d’un prélèvement sanguin ordinaire (et étant phobique des pathogènes de sang) j’ai demandé à l’infermier de porter des gants. Ils étaient sous la table (donc portés déjà, pas neuf).
    Et Je me suis pas vraiment rendu compte.
    Lors du prélèvement, J’ai bien observé la procédure tout était bien fait. Quand je suis sorti du labo j’ai enlevé le pansement et j’ai trouvé une petite égratignures (genre un petit bouton rouge) juste sous l’angle carré du pansement. Donc pas très loin de l’endroit du prélèvement (peut être cet égratignures à été causé quand j’ai enlevé le pansement ou bien elle y était déjà le prélèvement)
    Je voudrai savoir si les gants ont été utilisés juste avant mon prélèvement et ils étaient souillés par du sang hiv+ et par conséquent le pansement était souillé aussi quand il l’a ouvert. Est ce que il y a un risque comme ça ? Dois je faire un test dans ce cas ? Est ce que je peux oublier définitivement ce prélèvement ?

    • Bonjour Ouwis,
      je rappelle tout d’abord que les gants sont utilisés pour la protection du personnel de santé, pas pour celle des patients puisqu’ils ne sont pas stériles.
      Il s’agit donc simplement d’une barrière physique.
      Si les gants étaient souillés, l’infirmier ne les aurait, très vraisemblablement pas réutilisés.
      De plus, je rappelle que le VIH ne survit pas à l’air libre.
      Il n’y a, dès lors, absolument aucun risque de contamination et un test est parfaitement inutile.
      Cordialement,
      Rudy

  8. Bonjour Rudy,

    Désolé de revenir vers vous, (j’avais posé la question concernant ma visite la semaine passée chez le dentiste).
    Une semaine après, j’ai eu les symptômes suivants
    Maux de gorge et fièvre (maux de gorge pendant 3 jours et fièvre pendant 2 jours). Le médecin m’a dis qu’il s’agit d’une angine rouge.. Après 3 jours es symptômes ont partis et je vais bien. Ça tombe une semaine après ma visite chez le dentist et sachant que je suis phobique au vih et hypocondriaque, Ca me panique un peu.
    Dois je m’inquiéter après ces symptômes ?? Est ce que le test est toujours inutile (je ne vais pas le faire si vous me dites c’est inutiles car j’ai bcq suffert des toc de vih et j’ai décidé de suivre carrément vos conseils) ??peu importent les symptômes? Je vous rappelle Rudy que la visite chez le dentist était une simple consultation car j’avais des douleur de la dent de sagesse, durant laquelle le Dentist a utilisé un seul outil (une sonde dentaire) un outil long en metal avec un crochet au bout. Il est pointu mais non pas creux. Il touchait avec cet outil ma gencive et notamment la zone infectée de la gencive à côté de la dent de sagesse (elle était rouge)
    Pour info, je n’ai pas saingé. Il n’a pas injecté cet outil dans ma gencive (il m’a seulement touché avec).
    Merci infiniment Rudy.

    • Bonjour Adam,
      les symptômes ressentis ne peuvent être liés au VIH, je ne vois donc aucune raison de continuer à vous inquiéter.
      Je réaffirme également que le test est inutile.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour Rudy,

        Merci pour la réponse rapide. J’ai aussi développé un condidose dans ma bouche… Toujours pas de risque (les autres symptômes ont disparu) ?
        Si j’ai bien compris votre réponse, je dois fermer définitivement ce sujet peu importent les symptômes car le vih ne se transmet pas de cette façon (avec un outil qui n’est pas creux et qui ne pénétre pas dans la gencive) ? Et il n’y a aucune raison que je m’inquiète ni pour moi ni pour ma femme ?

  9. Bonjour rudy, comme vous le savez 15 jours apres une relation sexuelle j ai eu des eruptions cutaner sur le ventre et les jambes j ai effectuer un depistage vih, syphillis,… 2 mois et demie apres ce rapport et tout est negative. J ai aussi depuis quelques mois des petite douleurs dans l haine surtout du coter droit mais je ne ressent aucune boule quand je palpe juste une petite douleur. Pensez vous que 2 mois et demie apres un rapport c est une Bonne indication pour la syphillis? Le medecin m a dit que si c etait une eruption cutaner du a la syphillis ca serait une syphillis secondaire et le test se positiverais.

    • Bonjour Sarah,
      je suis tout à fait d’accord avec ce qu’a dit votre médecin.
      Vos tests sont négatifs, vous n’avez donc ni la syphilis ni le VIH.
      Cordialement,
      Rudy

  10. Salut
    Ma préoccupation est la suivante : ma fiancée a été déclaré positive au HIV lors de son contrôle prénatal. Et depuis lors elle refuse d’effectuer un autre test de contrôle, vous imaginez un peu le traumatisme qu’elle a subit.
    Je me suis donc rendu seul dans un laboratoire pour effectuer mon test qui est négatif.
    Nous avons des rapports sexuels constants.
    Est il possible qu’elle soit porteuse du virus et moi pas?
    Merci pour votre éclairage.

    • Bonjour Koraman,
      un test positif doit toujours être confirmé par une seconde analyse afin d’être certain qu’il ne s’agit pas d’un faux positif.
      si ce contrôle n’a pas été effectué, vous n’avez aucune certitude.
      Si l’infection est confirmée et que votre fiancée est sous traitement efficace avec une charge virale indétectable, il n’y a plus de risque de transmission.
      Dans le cas contraire, même si pour l’instant vos tests sont négatifs, il est primordial de protéger vos rapports, la contamination pouvant survenir lors de chacun de ceux-ci.
      Cordialement,
      Rudy

  11. Bonjour Rudy ,
    Je vous écris par rapport à deux situations qui m’inquiètent un peu . Je suis très phobique ! La première c’est que je me suis coiffé dernièrement et la tondeuse m’a un peu blessé un peu comme une éraflure mais j’ai pas vu du sang mais j’ai senti la douleur . Je me dis que si celui qui s’est coiffé avant moi s’était blessé aussi et je ne suis pas sure si le coiffeur a désinfecté la tondeuse ou pas avant de me coiffer . Est ce qu’il y’a risque de vih ? La deuxième j’étais aller au restaurant avec ma copine le jour de la st Valentin et nous avons commander du steak . Une fois mon steak arriver en mangeant j’ai ressenti comme une arrête de poisson donc ça m’a tout de suite surpris je retire l’élément de ma bouche et je me rend compte qu’il s’agissait d’une aiguille un peu comme celle des seringues mais beaucoup plus petit . J’ai donc demandé au manager ce que c’était il m’a dit que c’était une aiguille qui intervient dans un truc pour le steak et que ce n’était pas grave . Que je ne risque rien . Il m’a confirmé que c’est “meat injector “ ou un truc du genre et que y’avait rien à craindre . Qu’en pensez vous Rudy ? Devrais je me faire tester ? Merci

    • Je précise que je n’ai pas été blessé concernant la situation du steak .
      Entoucas j’ai rien vu de visible . Merci

    • Bonjour Jocoo89,
      aucune des deux situation ne présente de risque par rapport au VIH.
      Celui-ci ne peut, en aucun cas se transmettre par contact indirect et, même s’il était éventuellement présent sur la tondeuse, il ne survit pas plus de quelques minutes en-dehors de l’organisme.
      J’estime donc qu’un test de dépistage est parfaitement inutile.
      Cordialement,
      Rudy

  12. Bonjour est ce que avaler su sang mensuel en grande quantite si on est indetectable depuis 4ans peut transmettre le vih a la personne seronegatif

    • Pouver vous me repondre svp

      • Bonjour Ballon Rouge,
        en principe, si la personne est indétectable, il ne devrait pas y avoir de risque au niveau du VIH.
        Cependant, d’autres IST peuvent se transmettre par le sang: hépatites B et C, syphilis.
        Nous recommandons donc une certaine prudence, ainsi que le dépistage si nécessaire.
        Cordialement,
        Rudy.

  13. Je voulais dire VT inférieur à 25 c’est négatif et VT supérieur à 25 c’est positif

  14. Bonjour, j’ai ma sœur qui a été détecté zéro positive au cours de sa grossesse (3 mois environ) son mari lui est négatif. Elle a été mis sous antiretroviraux depuis et leur enfant prend du Batrim. Il s ont fait un test de dépistage les résultats sont le suivant : négatif hiv1 et 2 pour le test rapid et positif pour le test hic vidas qui lui est basé sur l’antigène p24 je crois. Que dois je conclure, est le traitement au batrim qui a influencé le résultat ?

    • Bonjour Kaboo,
      si votre question est de savoir si l’enfant est porteur du VIH ou pas, je ne peux pas vous répondre formellement, par manque d’informations.
      Néanmoins, si le traitement de la maman a été efficace et qu’elle avait une charge virale indétectable au moment de l’accouchement, le risque de transmission est, dès lors, réduit.
      Ne connaissant pas l’âge de l’enfant, ni le moment où les tests ont été effectués, il est difficile d’interpréter leur résultat, d’autant que ceux-ci sont contradictoires, sans que je sache quels marqueurs sont positifs.
      En ce qui concerne le médicament, s’il s’agit de Bactrim comme je le suppose, il ne peut avoir d’influence sur le test puisqu’il s’agit d’un antibiotique qui agit contre les bactéries et n’a aucune action antivirale.
      Si vous avez des informations qui nous permettraient de vous donner une réponse plus précise, vous pouvez nous les communiquer sur cette page, par mail ou par téléphone.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonsoir,
        C’est après l’accouchement que la maman a fait l’examen de la chrage virale, elle a été déclaré indétectable. L’enfant a fais son test a 1an et 5mois et comme je vous disais il sous traitement Bactrim. Le rapid test Hiv1 et 2 sont négatif, par contre c’est le tesr HIV VIDAS qui est positif avec le VT=37. D’apres l’interprétation lu sur le test VT25 implique positif. De plus je ne saisi la signification de VT.

        • Je voulais dire VT inférieur à 25 c’est négatif et VT supérieur à 25 c’est positif

        • Bonjour Kaboo,
          d’après les éléments que vous me donnez, le test Vidas est effectivement positif et doit donc, logiquement, être confirmé par un Western Blott ou un Immunoblott.
          Selon moi, la mention VT doit correspondre à la valeur seuil.
          Cordialement,
          Rudy

  15. Bonjour, je suis une femme et jai 32 ans. Ca fait 12 ans que je suis avec mon conjoint. Avant lui jai eu des rapports non proteges avec quelques hommes. Ma derniere prise de risque serai il a environ 13 ans. Je nai jamis fait de test pour le vih et ca ma toujours fait peur. Jai eu un zona il y a environ 8 ans et jai lu que ca peut etre un signe de vih… est ce quil est possible3 que jai le vih apres tout ces annees sans le savoir

    • Bonjour Master406,
      il est assez peu vraisemblable d’être porteuse du VIH durant autant d’années sans manifester aucun symptôme mais on ne peut cependant exclure totalement la possibilité.
      En ce qui concerne le zona, il peut y avoir un lien avec le VIH, mais ce n’est pas systématique.
      Si vous voulez être pleinement rassurée, je vous suggère de faire un dépistage, même si cela fait peur. Le test est le seul moyen d’objectiver la présence ou l’absence du virus dans l’organisme.
      Cordialement,
      Rudy

  16. Bonjour Rudy,

    D’abord je tiens à vous remercier pour tout ce que vous faites pour nous.
    Étant un peu parano, je voudrai juste poser une question pour évaluer mon risque et j’espère que vous pourriez m’aider.
    J’ai ete hier chez le dentiste (pour la première fois de ma vie)، j’avais une inflammation de la gancive de la dent de sagesse. C’était une simple consultation. Le dentiste a utilisé un instrument (je pense il s’appelle une sonde dentaire) pour toucher l’endroit de l’inflammation (qu’était gonflé et rouge). Je précise que l’instrument me paraissait pointu mais je n’ai saigné quand elle m’a touché avec cet instrument.
    N’ayant pas vu l’assistante préparer le matériel (était déjà sur la table quand je suis rentré). Je me stresse si le matériel n’était pas bien stérilisé ou pas stérilisé du tout.
    Ai je pris un risque ?? Dois je me faire tester ?? Est ce que je peux continuer à avoir des rapports non protégés avec ma partenaire ?
    Merci infiniment.

    • Rudy,
      Je voulais dire » je n’ai pas saingé »

    • Bonjour Adam,
      je ne pense pas qu’il y ait lieu de s’inquiéter. En effet, le personnel de santé est particulièrement attentif à l’hygiène et à la désinfection des instruments, à tel point qu’il y a, encore trop souvent, des refus de soins de personnes séropositives, notamment chez les dentistes.
      De plus, le VIH ne survivant pas plus de quelques minutes à l’air libre, on peut franchement considérer que le risque est totalement inexistant.
      En conséquence, un test est, pour moi inutile et vous pouvez continuer à avoir des rapports non protégés avec votre partenaire.
      Cordialement,
      Rudy

  17. Bonjour à vous

    Je voudrais vous décrire une situation vécue pour avoir votre éclairage afin de mettre fin à mes inquiétudes.

    Mais avant, je voudrais implorer votre indulgence car de nature j’ai toujours eu une peur bleue de la contamination du VIH.

    J’ai eu un rapport sexuel protégé avec une femme dont j’ignore le statut sérologique.

    Avant qu’on ne se mette au lit, en se déshabillant elle a senti la présence d’une fibre entre ses grandes lèvres vulvaires, fibre venant certainement de la culotte qu’elle a portée. Elle a donc passé les doigts dans sa vulve pour se débarrasser de cette fibre.

    On s’est ensuite mis au lit et au cours des préliminaires qui ont duré à peu près 30 minutes, elle a eu à caresser mon pénis. J’ai ensuite porté le préservatif et nous avons eu un rapport sexuel.

    Sur le coup je n’ai pas eu à m’inquiéter de quoi que ce soit. C’est bien après que je me suis posé la question de savoir si au moment où elle a passé les doigts dans sa vulve pour se débarrasser de cette fibre vestimentaire, des sécrétions sexuelles ne se seraient pas déposées sur ses doigts ? Et ensuite, puisqu’elle a caressé mon pénis avant que je ne porte le préservatif, est ce que d’éventuelles sécrétions sexuelles sur ses doigts n’ont-elles pas pu être déposées sur mon pénis ? Alors dans un tel cas de figure, n’y a-t-il pas de risque de contamination du VIH dans la mesure où le préservatif a été porté sur d’éventuelles secrétions sexuelles sur mon pénis ?

    Mon inquiétude c’est que le préservatif porté sur d’éventuelles secrétions sexuelles sur mon pénis, les mouvements au cours du coït n’aient pu entrainer ces secrétions dans mon méat urétral.

    C’est vrai qu’au moment où elle a passé les doigts à sa vulve, nous n’avions rien commencé pour qu’elle ait de la mouille en tant que telle et qu’en plus elle n’a pas introduit les doigts dans son vagin, mais je me pose quand même la question de savoir s’il n’y a pas de risque de contamination du VIH dans cette situation au cas où il y aurait des traces de sécrétions sexuelles dans sa vulve et que ces secrétions aient pu souiller ses doigts.

    Dans mes recherches, je suis tombé sur des articles parlant de la survie du VIH à l’air libre qui serait brève. Alors je me pose la question de savoir au cas où il y aurait effectivement eu des sécrétions sexuelles sur ses doigts, l’exposition à l’air libre de 30 minutes serait-elle suffisante pour rendre le VIH inactif ? C’est le temps qu’ont duré les préliminaires avant que je ne porte le préservatif.

    Je tiens à préciser que je n’avais aucune lésion sur le pénis et que je n’ai pas senti quelque chose d’humide sur mon pénis au cours des caresses de ses doigts sur mon pénis mais malgré tout je ne parviens pas à me rassurer. Alors j’attends vraiment des réponses venant de personnes bien outillées sur les questions portant sur le VIH comme vous. Certainement que vos réponses me permettront de retrouver ma quiétude.

    Merci beaucoup pour votre indulgence et votre bonne compréhension.

    Bon boulot et excellente journée à vous

    • Bonjour Pierre,
      tout d’abord, sachez que nous sommes là pour répondre à toutes les questions, sans jugement ni à priori.
      Ensuite, je peux vous rassurer: vous n’avez couru aucun risque.
      En effet, le VIH ne se transmet pas de façon indirecte et, comme vous l’évoquez, il se dégrade très rapidement à l’air libre, sa survie étant de l’ordre de quelques minutes.
      En conséquence, j’estime que vous pouvez avoir l’esprit tout à fait tranquille.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci beaucoup Rudy pour cet éclairage qui me rassure.
        Merci pour tout le travail abattu pour aider les uns et les autres à retrouver leur quiétude.
        Bonne continuation

  18. Bonjour Rudy et félicitation pour ton taff. Je pense que ma question doit etre très récurrente mais je n’arrive pas à me rassurer. Je dois effectuer un test lundi prochain au cegidd. En trois mois je me suis fait masturber par plusieurs mecs (pas en même temps lol) dans des endroits de drague « gay ». Je me suis fait faire un anulingus avec crachats et légèrement doigter (juste en périphérie et le bout du doigt) par un mec gay qui traine sur les tchat et qui ne se protège pas apparemment (il voulait que j’éjacule dans sa bouche sans me connaître !!!!). Dans ces 3 mois j’ai aussi fait un cunnilingus à miss que je connais mais qui des plans culs de son côté. J’aimerais savoir si je vais faire un test pour rien (que je ferais quand même) ou si je dois continuer à angoisser (stress de ouf!!!!) en attendant le test ? Merci pas avance pour ta réponse. Amicalement

    • Bonjour Bienvenue83,
      tout d’abord, merci pour le retour positif.
      Pour le reste, je ne vois, à priori, aucune raison de vous angoisser: les pratiques décrites ne constituent pas de risques pour le VIH.
      Faites le test pour avoir le cœur à l’aise, en n’oubliant pas le dépistage des autres IST, mais, surtout sans vous mettre martel en tête.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour merci de ta réponse Rudy. Je vais faire le test complet du coup pour être rassuré. Est ce je peux vous tenir au courant ou cela encombre le forum? Amicalement

        • Bonjour Bienvenue83,
          vous pouvez, bien sûr nous tenir au courant, que ce soit sur cette page ou par mail, à votre préférence.
          Cordialement,
          Rudy

          • Bonjour Rudy et tout les lecteurs, j’espère que vous vous portez bien. Je aller au cedigg. Le médecin n’a pas été très loquace, il m’a fait la totale, prélèvement sanguin, anal et pharyngé. Là bas ils m’ont dit que si je n’avais pas de coup de fil de leur part d’ici vendredi je peux considérer qu’il n’y a pas de soucis. Je vous raconte pas l’angoisse que j’ai…. Ces prochains jours vont être les plus longs de ma vie…. Je vous tiens au courant bien sûr. Merci encore pour votre aide. Amicalement

            • Bonjour Bienvenue83,
              je sais que l’attente des résultats est une période difficile mais inévitable pour avoir une réponse objective quant à son état de santé.
              Courage et patience!
              Cordialement,
              Rudy

            • Bonjour Rudy j’ai eu mes résultats aujourd’hui et tout est négatif sauf pour l’herpès (il ne peuvent pas dater le contact), ce qui m’étonne car je n’ai jamais eu de boutons ou autres et apparemment cela ne se soigne pas. Quoiqu’il en soit j’envoie le maximum d’amour à tous ceux qui en ont besoin. Amicalement

            • Bonjour Bienvenue83,
              il y a plusieurs formes d’herpès: labial (HSV1) et génital (HSV2).
              Ce sont des virus très présents dans la population et il est, effectivement, très difficile de dater le contact.
              Ces virus ne peuvent être éradiqués mais les phases aigües, lorsqu’il y en a, peuvent se soigner par des antiviraux.
              Cordialement,
              Rudy

            • Bonjour Rudy et merci pour l’aide et la force précieuse que tu apportes. Protégez vous !!!! Je vous envoie beaucoup d’amour. Amicalement

            • Bonjour Bienvenue83,
              merci beaucoup!
              Cordialement,
              Rudy

  19. Bonjour,
    est ce que des mycoses buccales après une fellation sont signes d’ist ?
    est ce le gynéco ou le médecin peut savoir si l’ist nous a été transmise ou si on l’a depuis petit ?

    • Bonjour Lucie,
      les mycoses buccales ne sont pas forcément liées à l’activité sexuelle.
      D’autre part, s’il est parfois possible de savoir si l’infection est récente ou non, cela n’est pas toujours simple et cela peut varier en fonction de l’agent pathogène.
      Cordialement,
      Rudy

  20. Bonjour,
    Je suis une fille, Jai eu une relation non protégée il y a 3 semaines (penetration vaginale, fellation) sans ejaculation.
    Mon partenaire a fait un test 4ème generation négatif 1 semaine après le risque, mais je peux pas être rassurée sur ses expériences dans les 5 semaines avant notre rencontre. J’ai peur qu’il ait eu d’autre partenaires non protégés.
    J’ai pris rdv pour faire un test moi même a 3 semaines car l’attente jusqu’à 6 semaines est trop longue. J’ai beaucoup de symptômes (nausée 24/24 perte d’appétit, perte de poids, fatigue, frissons, ganglions) mais je me dis que je suis peut être en train de somatiser.
    Quelle est la fiabilité d’un test rapide 4ème generation (anticorps et antigène p24) a 3 semaines?
    Merci beaucoup
    Mini

    • Bonjour Mini,
      les symptômes liés au VIH étant très peu spécifiques, il faut rester prudent quant à leur interprétation.
      Un test de 4ème génération, fait par prise de sang classique, peut donner une indication après 3 semaines, sans pour autant que celui-ci ne soit considéré comme définitif.
      S’il s’agit d’un test rapide, la recommandation est de faire le test après 3 mois.
      Attention également au fait que ces tests ne détectent que le VIH, et pas les autres IST.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci Rudy,
        Il s’agissait du test rapide combiné (anticorps et antigène p24). Si je comprends bien l’Ag p24 est un marqueur plus précoce que les anticorps et devrait être détecté entre la 2ème et 3ème semaines. Mon test était négatif à 3 semaines, est ce que je peux me rassurer un peu?
        Merci!
        Mini

        • Bonjour Mini,
          l’Ag P24 est bien un marqueur plus précoce que les anticorps, et peuvent être détectés vers la 3ème semaine.
          Le test négatif est donc une indication rassurante, mais les recommandations m’empêchent de pouvoir considérer cela comme définitif.
          Cordialement,
          Rudy

  21. Bonjour Rudy,

    Faire une fellation en faisant attention à ce que l’ejaculation n’aille pas dans la bouche est il risque quand même pour le vih ?

    • Bonjour Ju,
      s’il n’y a pas éjaculation, la fellation n’est pas considérée comme un risque pour le VIH.
      Il faut néanmoins rester prudent par rapport aux autres IST.
      Cordialement,
      Rudy

  22. Bonsoir rudy,est ce que la grippe ou le rhume peut influencer sur les resultats du test rapide vih??

    • Bonjour Ali,
      non, la seule chose qui puisse influencer le résultat d’un test, c’est le non respect du délai (3 mois pour un test rapide), ou, éventuellement, la prise d’antirétroviraux.
      Cordialement,
      Rudy

  23. Bonjour Rudy,

    Je crains que vous m’avez pas bien compris au téléphone, voilà ma situation
    Dans un test de dépistage, j’ai expliqué a l’infermier que je suis phobique de vih, il étais comprehensif il a changé les gants devant moi et m’a donné une nouvelle aiguille pour que je l’ouvre. Malheureusement je l’ai fait tombé il l’a ramassé pour la changer (elle était toujours emballé) il voulais utiliser une autre pour que je ne stresse pas plus tard. Il m’a donné une deuxième aiguille et je l’ai ouvert et il m’a piqué avec.
    M’a question est, quand il ramassé la première aiguille et si il y avait de sang par terre et avec les même gants m’a piqué (avec une nouvelle aiguille, il n’a pas touché la surface de l’aiguille qui pénètre) est qu il y a un risque? La même chose quand il utilise le coton avec ces gants pour arrêter le saignement après la prise de sang est ce qu’il y a un risque ?? Dois je me faire tester ? Je vous promis que je ne poserai aucune question après cela. Je m’excuse infiniment. So sorry

    • Bonjour Seem,
      je vous ai parfaitement compris.
      Au vu du stress qu’entraîne chez vous le dépistage et des angoisses irraisonnées que cela provoque, vous ne devez surtout pas vous faire retester.
      Cordialement,
      Rudy

Poser vos questions ici !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*