Posez vos questions

Comment ça marche ?  Vous postez anonymement (ou sous un pseudo) la question, la situation qui vous inquiète, notre équipe est avertie, une réponse vous est postée sur cette page.  Les réponses étant visibles de tous, elles peuvent ainsi servir à d’autres dans l’évaluation d’un éventuel risque.

 

Utilisez un pseudo de votre choix et utilisez notre service dès maintenant en nous laissant un commentaire dans la zone prévue en bas de page.

questions01

Cliquez ici pour poser votre question en bas de page.

Réponse personnalisée à votre situation dans les meilleurs délais.

Si vous préférez que votre question soit traitée en privé, cliquez ici

 

(Nous ne nous connectons pas le week-end.)

2 772 Comments

  1. Bonjour,
    Hier vers 23H, lors d’une soirée un peu trop arrosée, j’ai fait une fellation sans capote à deux mecs que je ne connais pas. L’un d’eux mouillait assez bien. Puis, dans le trip, il m’a pissé dans la bouche et j’ai avalé 4 à 5 gorgée de son urine. J’ai ensuite vomi un peu mais le mal était déjà fait. J’ai lu sur le net que l’urine pouvait contenir du sang et je m’inquiète.
    Il y a t-il un risque de contamination du HIV ou IST lorsqu’on avale de l’urine? Sachant qu’il mouillait un peu avant, il y a t-il plus de risque?

    • Bonjour,
      le VIH ne peut se transmettre par l’urine et il faudrait une quantité de sang réellement très importante pour que ce soit problématique. Le virus peut, par contre, être présent dans le liquide pré-éjaculatoire mais on considère généralement qu’il y a un risque lorsqu’il y a éjaculation. Cela étant, d’autres IST peuvent se transmettre par l’urine (chlamydia et gonorrhée). Si vous souhaitez être tout à fait sûr de ne rien avoir attrapé, je vous suggère de prendre rendez-vous pour faire un test de dépistage.
      Bonne journée,
      Rudy

  2. Bonjour Rudy merci de votre reponse ultra rapide et de m avoir informer que meme une personne au stade sida un test Trod sera toujours positif point de vue anticorps anti vih je vous félicite vous et votre équipe pour le travail les conseils et informations que vous donner au gens encore merci et bonne journée

  3. Laurent bonjour un preservatif masculin protège t il a 100/100 du vih lorsque il y a bien eu ejaculation dans le réservoir

    • Bonjour Laurent,
      oui, le préservatif protège à 100% du VIH s’il n’y a pas de rupture ou de glissement. L e préservatif protège les 2 partenaires aussi efficacement: celui qui le porte et la personne qui est pénétrée. Lorsqu’il y a un accident, aucun des deux n’est protégé mais le fait de l’éjaculation en-dehors du préservatif augmente le risque pour le partenaire réceptif.
      Bien à vous,
      Rudy

  4. Bonjour une immunodépression profonde peut elle fausser un test rapide orientation diagnostic faux négatif par exemple merci

    • Bonjour,
      la réponse est non: le fait d’être immunodéprimé ne modifie en rien les résultats du test, que celui-ci soit un test classique ou un TROD. Le TROD ne sera faussement négatif que s’il est effectué trop tôt (moins de 3 mois) après l’infection, ou dans certaines circonstances si la personne est sous traitement antirétroviral et a une charge virale indétectable.
      Il faut se rappeler que le test ne recherche pas le virus en lui-même, ni le taux de CD4, mais les anticorps liés à la présence du virus dans l’organisme.
      Bien à vous,
      Rudy

  5. Bonjour Rudy en résumé cela veux dire que meme au stade sida un test Trod reviendrai positif avec un test Trod point de vue anticorps anti viih merci

    • Bonjour,
      oui, c’est effectivement le sens de ma réponse: même au stade sida, une personne séropositive sera détectée par le TROD,
      Bonne journée,
      Rudy

  6. Bonjour quand le stade sida déclarée est atteint un test Trod reviendrai t il systématiquement positif merci

    • Bonjour,
      Certaines sources mentionnent une baisse du taux d’anticorps chez les personnes au stade sida. Cependant, ceux-ci sont toujours présents et en nombre suffisant que pour être détectés par un TROD.
      Le TROD ne sera négatif chez une personne infectée que s’il est réalisé trop tôt (avant 3 mois) ou si la personne testée est sous traitement antirétroviral et que sa charge virale est indétectable.
      Si vous avez fait un test en respectant bien le délai de 3 mois après la prise de risque et que celui-ci est négatif, cela signifie que vous n’êtes pas infecté par le VIH.
      Bien à vous,
      Rudy

  7. Bonjour Rudy ,
    Quand on est déclaré séropositif ; a t’on le droit à un traitement ou doit-il y avoir des critères éligibilités? Si oui quels sont-ils ?
    Merci
    Th,

    • Bonjour Thierry,
      Il y a effectivement des critères qui sont pris en compte pour l’obtention du traitement : taux de CD4 inférieur à 500, présence de symptômes, charge virale élevée…
      Cependant, ces critères sont purement financiers et , à l’heure actuelle, le traitement est, en général, initié dès le diagnostic puisque tous les experts s’accordent sur le bénéfice d’un démarrage rapide, tant pour la personne qui est soignée, que pour éviter les risques de contaminations secondaires.
      Cordialement,
      Rudy

  8. Bonjour Rudy,

    Je suis dans une phase de questionnement .
    J’ai pas trouvé réponses à ces questions .
    • Quand se fait la déclaration obligatoire du VIh ?
    Est-ce le prescripteur qui a demandé le test ?
    Serais-je informé que la déclaration a été faite ?
    • Quand on arrive au stade Sida,les anti-corps sont-ils encore présents dans le sang?
    ( Je parle des anti-corps Vih )
    Si oui sont-ils encore détectables ?
    • En matière d’assurance solde restant dû :
    Doit-on prévenir son assureur ?
    Si on veut souscrire un prêt à court terme style prêt personnel, faut-il signaler sa séropositivité ?

    Toutes ces questions peuvent apparaître sur votre blog pour qu’autrui profite éventuellement .
    Merci encore on ne le dit jamais assez,
    Meilleure Salutation

    Thierry ,

    • Bonjour Thierry,

      Je ne suis pas tout à fait certain de la procédure de déclaration : il se peut que ce soit le médecin qui doive la faire, mais il est également possible que ce soit le laboratoire qui fait le test de confirmation (une prise de sang positive est toujours confirmée par une 2ème analyse). Je ne pense pas que la personne concernée soit tenue au courant de la procédure, celle-ci étant totalement anonymisée : on déclare un nouveau diagnostic, sans qu’aucune information personnelle n’apparaisse. Ceci dit, je me renseignerai tout à l’heure auprès d’un de nos médecins pour avoir plus d’informations.
      Concernant les anticorps, ceux-ci restent présents en permanence dans l’organisme puisqu’il se forment en présence du virus et que l’on ne peut éradiquer celui-ci. Il est vrai que leur nombre peut subir des variations en fonction du stade d’évolution de l’infection, néanmoins, ils seront toujours détectables lors d’un contrôle. Par contre, le virus lui-même peut devenir indétectable lorsque la personne est sous traitement, cela ne signifie pas qu’il a disparu mais qu’il est en quantité trop faible que pour être repéré par les techniques dont on dispose à l’heure actuelle. On parle d’indétectabilité en-dessous de 20 copies par ml de sang.
      En matière d’assurances, le mieux est de lire le contrat pour voir ce qui est spécifié au niveau des changements de la situation personnelle du souscripteur. Lors de la conclusion d’un nouveau contrat, d’assurance ou de prêt, il est parfois nécessaire de remplir un questionnaire médical auquel il vaut mieux répondre sincèrement. Certains organismes exigent des surprimes qui ne sont pas justifiées et qui vont même parfois à l’encontre de la loi anti-discriminations. Lorsque c’est le cas, on peut toujours s’adresser au centre pour l’égalité des chances afin qu’ils examinent la situation et que l’on puisse trouver une solution acceptable.
      Je vous remercie de me permettre de publier les questions et leurs réponses sur le site pour que d’autres puissent en profiter et je reste à votre disposition quand vous le jugez nécessaire.
      Rudy

  9. Bonjour, j’entends beaucoup de choses sur les symptômes VIH, voir même pas de symptômes, pourriez-vous me dire si le mal aux oreilles serait ou ferait partie des symptômes, et ensuite quelle est la durée des symptômes après infection, merci

    • Bonjour Ben,
      à priori, il n’y a pas de lien entre des douleurs aux oreilles et une infection à VIH. Les symptômes les plus courants peuvent être de la fièvre, les ganglions gonflés, des douleurs musculaires ou articulaires… Bref un état grippal. Ces symptômes peuvent durer de quelques jours à quelques semaines mais ne sont pas systématiques et varient suivant les personnes. Avant de se poser la question par rapport à d’éventuelles manifestations physiques, il faut d’abord s’interroger sur la présence ou non d’une situation à risque. Si la réponse est positive, le seul moyen d’avoir une certitude quant à une infection est de faire un test de dépistage.
      Bien à vous,
      Rudy

    • Quelle rapidité de réponse, merci. Je vais aller faire effectivement un dépistage, car mon quotiden est un enfer, je crois avoir tellement de stress que j’ai des courbatures et douleurs dans le cou invraisemblables, merci Rudy.

      • Si je puis me permettre un dernier conseil: évitez de trop surfer sur internet: une situation n’est pas l’autre et les réponses aux questions posées ne sont pas forcément interchangeables!
        Bonne journée.
        Rudy

    • Entièrement raison, le web ne m’aide pas, il me pourrit la vie.

  10. Bonjour sauriez vous m en dire plus à propos de la notice du test insti multiplex car j ai effectuer un test de ce type qui est revenu negatif j ai consulter la notice sur internet qui renseigne ceci Le test INSTI Multiplex de dépistage des anticorps VIH-1 / VIH-2 / Syphilis n’a pas été validé pour détecter les anticorps contre les sous-types de VIH-1 du groupe N. Merci d avance

    • Bonjour,
      effectivement, les TROD INSTI MULTIPLEX n’ont pas été validés pour le VIH1 N.
      Cependant, cela ne signifie pas forcément que cette souche n’est pas détectée: il est possible que des études de validation comparative n’aient pas été effectuées étant donnée la rareté de ce groupe. Celui-ci a été identifié au Cameroun et ne concerne vraisemblablement que quelques dizaines de cas sur le plan mondial. Je suis en attente d’informations de la firme et ne manquerai pas de vous tenir au courant.
      Cela étant dit, si vous avez un doute sérieux, vous pouvez toujours faire une prise de sang afin de vous rassurer par rapport à votre statut.
      Bien à vous,
      Rudy

    • Bonjour Rudy merci d avance de votre aide j attend de vos nouvelles à propos de la firme passer une bonne journée

    • Bonjour,
      comme pressenti, le TROD INSTI Multiplex n’a pu être testé sur le VIH1-N à cause de la rareté de ce sous-type et de la difficulté à trouver des échantillons.
      Cela signifie donc également que le risque d’infection par cette souche est, statistiquement, extrêmement réduit.
      Bien à vous,
      Rudy

  11. bonjour un test Trod insti détecte t il. Les groupe o vih merci d avance pierre

    • Bonjour,
      certaine sources (anciennes) indiquaient en effet une sensibilité LEGEREMENT inférieure au VIH1-O pour des tests utilisant des protéines du VIH1-B.
      Le test INSTI utilise des protéines recombinantes du VIH1 (gp41) et du VIH2 (gp36) de façon à pallier à cette difficulté.
      Au delà de ce fait, le VIH1-O est rarissime dans nos régions, on le trouve (dans des proportions très limitées) dans certaines régions de l’Afrique Centrale (au Cameroun principalement).
      Si vous avez fait un test dans les délais et que celui-ci est négatif, vous n’avez que très peu de raisons de vous inquiéter.
      Par ailleurs, avant de douter de l’efficacité d’un test, il faut toujours se poser la question de la prise de risque: celle-ci est-elle importante ou mineure, autrement dit: avez-vous un risque réel d’être infecté par le VIH?
      Enfin, si vous avez un doute quant à la fiabilité d’un test, je vous invite à vous mettre en contact avec nous par téléphone afin que nous puissions analyser votre situation et, éventuellement, vous fixer un rendez-vous pour effectuer une prise de sang.
      En vous souhaitant une bonne journée,
      Rudy

  12. Bonjour certaine pathologie peuvent elle fausser un test vih Elisa ou test Trod merci

    • Bonjour,

      oui, certaines maladies auto-immunes peuvent éventuellement fausser un résultat.
      Cependant, pour être précis, il ne peut s’agir que de faux positifs: si vous avez fait un test dans les délais et que celui-ci est négatif, vous n’avez pas de crainte à avoir.
      Concernant les faux positifs, vous devez savoir qu’un test Elisa positif est TOUJOURS confirmé par une 2ème analyse (Western Blott) effectuée sur un second échantillon.
      Il en est exactement de même pour un TROD: nous pouvons avoir de faux positifs, le test est alors vérifié par Elisa et confirmé par WB.
      Bien à vous,
      Rudy

  13. Bonsoir ..je suis Pierre ..CE matin j’ y etais a un centre de depistage tout pres de chez pou aller faire un test …tout suite apres Le test on m’a demander de passer faire un autre test pour Le poumon ..Mon inquietude ..lors de ma disposition pour Le test du poumon …Mon bras qui a ete pris pour Le premier test vih sans pancement a totalement exposer sur l’ appareil du radiographie du poumon..et la meme disposition pour tout Le monde…est CE que Je dois m’inquiter .

    • Bonjour Pierre,si je comprends bien votre question, vous vous inquiétez par rapport au contact de l’endroit où vous avez été piqué pour le test de dépistage du VIH avec l’appareil de radiographie. Sachez qu’il ne peut y avoir aucun risque de transmission de cette façon-là: le VIH ne se transmet que par contact DIRECT entre une plaie ou une muqueuse et un liquide biologique porteur du virus (sang ou secrétions sexuelles). Vous n’avez donc aucune crainet à avoir.
      Restant à votre disposition, je vous souhaite une agréable journée.
      Rudy

  14. en résumé il peux il y avoir de faux negatif avec le trod

    • Bonjour Eric,
      si le TROD est réalisé plus de 3 mois après la dernière relation non protégée, il est parfaitement fiable, avec des taux de sensibilité (taux de prédiction positive de 97,8%)et spécificité (taux de prédiction négative de 99,9%) très similaires au test réalisé par prise de sang classique. Il peut, éventuellement, y avoir de faux positifs, raison pour laquelle un test réactif est toujours suivi d’un contrôle.
      Bien à Vous,
      Rudy

  15. Bonjour un test Trod insti réaliser après plusieurs années lors de le dernière prise de risque est t il totalement fiable dès que il reviens negatif merci

    • Bonjour Luc,
      Le test INSTI demande un délai de 3 mois après la dernière relation non protégée afin que le taux d’anticorps soit suffisant pour déclencher la réaction.
      Il n’y a, par contre, pas de délai maximal: lorsqu’il y a infection, les anticorps sont présents en permanence et seront donc automatiquement détectés.
      Si vous avez fait un test plusieurs années après un risque et que celui-ci n’a pas réagi, il n’y a donc pas d’infection présente.
      Bien à vous,
      Rudy.

  16. test 05 01 2016

  17. Hello

    Y a t il un endroit où l’on peut réaliser un test rapide entre Charleroi et Mons. Hors hopital et anonymement.
    Thanks.

    • Bonjour, désolé du caractère tardif de la réponse, mais nous sommes en personnel réduit.
      Il est possible de faire un test rapide et anonyme dans nos services. Tout en sachant que ce test demande un délai de trois mois entre la prise de risque et le test. Pour cela il est nécessaire que vous nous téléphoniez au 071 / 925 410 afin que nous puissions évaluer la situation et vous fixer éventuellement rendez-vous.
      Je tiens quand même à préciser que, quel que soit où le dépistage est réalisé, celui-ci se fait dans des conditions de totale confidentialité.

  18. Bonjour,

    Il y a 7 mois, lors d’une rencontre avec une professionnelle, elle m’a posé le préservatif sur le gland mais avant elle s’était masturbée. En posant le préservatif, elle a écarté celui-ci avec ses doigts à l’intérieur. Y a t il risque VIH svp.
    Ce matin je remarque un herpès labial.
    Merci.

    • + douleur ventre, selle liquide

      • Bonjour.
        A priori, la situation que vous évoquez ne présente pas de risque réel d’infection au VIH puisqu’il n’ y a pas eu de contact direct. D’autre part, l’herpès est un virus extrêmement courant et dont on reste porteur à vie une fois qu’on a été infecté. Les récidives peuvent être dues à es facteurs multiples: stress, fatigue… sans qu’il y ait pour autant un lien avec le VIH. Il en va de même pour les douleurs abdominales et la diarrhée: si celle-ci est parfois rapportée comme l’un des symptômes de la primo-infection, ces symptômes apparaissent entre 2 et 6 semaines après la contamination. En espérant avoir répondu à votre question et estant à vore disposition si nécessaire, je vous souhaite une agréable journée.
        Rudy

        • En ce qui me concerne c’est la première fois pour le bouton de fievre. Je vous remercie sincerement.
          Felicitations pour votre réactivité et la precision de vos propos.

          • Après lecture d’autres messages ici, j’espère que « A priori » dans votre réponse ne tempère pas « pas de risque réel ». Ce qui me rassure c’est que vous ne conseillez pas de test de contrôle, ce que vous faites si il y a le moindre risque je suppose. Bon WE.

          • Bonjour,
            lorsque j’utilise le terme « a priori », cela signifie: en fonction des informations dont je suis actuellement en possession. D’autre part, s’il y a un doute, nous conseillons effectivement de faire un test de dépistage: notre but n’est pas de rassurer les personnes mais de donner une information la plus objective possible pour permettre à ceux qui nous interpellent d’agir en toute connaissance de cause.
            Bien à Vous,
            Rudy

  19. La fille du boucher says:

    Bonsoir, j’ai une prise de risque une fois il y a 7 mois, l’acte été protéger mais je ne me souviens pas si le préservatif a casser ou non.. Maintenant j’ai une copine depuis six mois, avons des rapport non protéger quotidiennement. Elle a reçu ces test pour le vih hier, ils été négative. Si elle n’a pas le vih, peut on en principe dans cette situation assumer que moi non plus je ne l’est pas – niveau statistique il est peu probable je pense. Si j’ai le vih, peut elle avoir été assez chanceuse pour ne pas l’avoir contracter après tant de temps :O ? Un test s’impose t’il pour moi? Merci!!

    • Bonjour, même si votre compagne est négative, il vaut toujours mieux faire un test afin d’être réellement certain que vous n’êtes pas porteur d’une IST. En effet, la transmission n’est jamais systématique mais il peut suffire d’un rapport non protégé pour infecter sa partenaire. Prenez donc rendez-vous auprès d’un centre de dépistage pour faire le test: cela vous permettra d’être pleinement rassuré.
      Bien à Vous,
      Rudy

  20. Bonsoir, j’ai eu il y a 3 semaines, une relation non protégé avec une prostitué, je m’explique, celle-ci m’a fait une fellation non protégé pendant 5 minutes, ensuite j’ai voulu qu’elle continue la fellation mais avec un préservatif. Il n’y a rien eu d’autre, mal’heureusement, j’avais un bouton sur le pénis à ce moment là, je ne pense pas que celui-ci saigner mais pas sur, et la prostitué n’avait pas une très belle dentition ( j’ai peur qu’elle aie eu des micros coupures dans la bouche). j’ai maintenant mal la gorge, et la langue blanchâtre et des tâches blanchâtres sur les joues. Pouvez-vous me dire si j’ai pris un gros risque et est ce que mes symptômes font pensés à une primo-infection? Merci d’avance

    • Bonjour Loïc,
      la fellation insertive n’est, en principe pas une relation à risque au niveau du VIH. Cependant, c’est un mode de transmission pour nombre d’autres IST, en ce compris la syphilis. Je pense que, dans votre situation, vous devriez faire examiner le bouton dont vous parlez, s’il est encore présent, et prendre rendez-vous pour effectuer un dépistage complet des IST afin de vous traiter si nécessaire. Dans l’intervalle, protégez tous vos contacts sexuels, quels qu’ils soient afin de ne pas prendre le risque de contaminer d’autres personnes.
      Bien à vous,
      Rudy

  21. Hello Doctor,

    Can a herald patch precedes the apparition of the HIV rash like in the case of the skin condition named pityriasis rosea (where a herald patch often appears 2 weeks before the main rash)?

    I am asking this as it is often mentioned on internet that the primo-infection HIV rash is similar to a pityriasis rosea. However, if you say that the apparition of a herald patch is not a characteristic defining a HIV acute infection, then such an information would help to differentiate one rash from another.

    Thank you very much for your help Doctor 🙂

    Bonjour,

    Je voulais savoir si, tout comme dans la maladie pityriasis rosea de Gilbert, un rash de VIH peut etre preceder deux semaines a l’avance par l’apparition d’un « patch » (une tache rouge de forme ovulaire) sur une partie du torse, cou ou dos? Ou bien, le rash apparait de facon spontane et n’est pas preceder d’un patch? Merci pour votre reponse.
    Bien a vous.

    • Bonjour Laurette, les manifestations cutanées de l’infection au VIH surviennent en général 10 à 15 jours après la contamination, elles ne peuvent donc être précédé par un « patch » dans les semaines qui précèdent. Ces symptômes durent une quinzaine de jours. Cela étant dit, les éruptions, plaques, boutons… se ressemblent parfois très fort et un examen clinique peut s’avérer indispensable pour poser un diagnostic précis. Si vous avez eu une relation à risque, je vous conseille de faire un test de dépistage afin de contrôler votre statut sérologique et de chercher la cause des problèmes dermatologiques.
      Restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne journée.
      Rudy

      • Merci pour votre reponse! Cette eruption cutanee peut elle appairaitre apres 3/4 mois? Et pour que celle-ci soit considerer comme faisant partit d’une primo infection au VIH, doit-elle etre accompagner par de la fievre ou d’autres symptomes? Donc, une plaque rouge precede generalement l’eruption cutane? Merci pour vos informations, Laurette.

        • On considère généralement que la phase de primo infection survient entre 1 et 8 semaines après la contamination. Les symptômes ne sont pas spécifiques, pas systématiquement présents, et disparaissent spontanément au bout de quelques semaines. En cas de doute, il faut peut-être d’abord s’interroger sur la prise de risque afin d’évaluer l’importance de celle-ci et recourir, comme je l’ai déjà écrit, au dépistage. Il n’y a, en effet, aucun autre moyen d’objectiver une infection au VIH. Comme vos questions reflètent une certaine inquiétude, je vous suggère de nous appeler que nous puissions répondre au mieux à l’ensemble de vos questions.
          Bien à vous,
          Rudy

          • J’ai eu un rapport proteger avec une prostituée il y a 4 mois, mais depuis je suis un peu paranoia… le preservative est-il vraiment efficasse pour ce type de situation..? et si le patch ete apparut deux semaines avant le l’eruption cutané? Mon docteur m’a dit que j’avais un pityriasis rosea de Gilbert; mais bon je sais pas si c’est lier au vih ou non ce pityriasis rosea de Gilbert et si leur apparence est vraiment semblable. Desole de vous bombarder de questions, je suis un peu inquiete.. 🙁 !

          • Laurette,
            oui, le préservatif est un outil de protection tout à fait efficace pour se protéger de la plupart des IST, tant qu’il est bien utilisé. Si votre rapport a été protégé du début à la fin, vous n’avez pas couru de risque au niveau du VIH.
            L’origine du pityriasis rosé de Gibert n’est pas établie clairement mais aucun lien n’a jusqu’ici été fait avec le VIH. Par contre, des questions se posent par rapport à certaines formes d’herpès, mais sans certitude formelle.
            Si vous avez déjà fait un dépistage du VIH dans les délais, vous ne devez réellement plus vous inquiéter par rapport à cela.
            Si vos problèmes cutanés perdurent, retournez chez votre médecin, sachant que le pityriasis guérit en principe spontanément au bout de 8, voire 12 semaines.
            Rudy

  22. Bonjour j ai eu une relation protéger avec une prostituee , mais j avais au niveau du doigt une coupure pas complètement cicatrisée , ai je couru un risque en pratiquant une masturbation ( vaginale ) sur ma partenaire et vice-versa ai je pris un risque si elle m a masturbé après qu elle se soit masturbée ? ,merci pour votre réponse

    • Bonjour Seb,
      A priori, vous ne devez pas trop vous inquiéter: à moins que la coupure dont vous parlez ne soit vraiment toute fraîche, si le fond de la plaie est cicatrisé cela ne pose pas de problème. Concernant la masturbation, on ne peut pas non plus considérer qu’il y ait un risque sérieux, le VIH ne pouvant survivre en-dehors de l’organisme.
      Le mieux que vous ayez à faire afin de vous rassurer pleinement est de prendre rendez-vous pour faire un dépistage d’ici 6 semaines et de continuer à vous protéger pour tous les actes impliquant une pénétration, en ce compris la fellation.
      En vous souhaitant ne bonne journée,
      Rudy

  23. bonjour,je suis en contact avec certain consommateurs qui je sais partages leur matériels,sans faire attention j ai bu au meme verre qu une de ses personnes ,est ce grave vu que je ne connait pas leurs états de santé et que j ai des enfants a la maison?

    • Bonjour Sabrina,
      le problème des consommateurs de drogue qui partagent leur matériel, que ce soit du matériel d’injection ou de snif, se situe, non seulement au niveau du VIH, mais également, et peut-être surtout, des hépatites B et C.
      Le fait de boire dans le verre d’une autre personne ne représente aucun risque pour le VIH, celui-ci ne se transmettant que par les secrétions sexuelles, le sang et le lait maternel. Idem pour l’hépatite C dont le seul vecteur de transmission est le sang.
      Il pourrait exister un risque, faible, au niveau de l’hépatite B qui peut, occasionnellement, être présent dans la salive. Si vous n’êtes pas vaccinée contre cette hépatite, vous pouvez faire un dépistage d’ici quelques semaines pour vous rassurer pleinement. Si vous souhaitez plus de détails sur les hépatites, je vous invite à consulter les articles détaillés sur notre page IST.
      Bien à Vous,
      Rudy

  24. Bonjour,

    voila j ai eu une relation non protégée avec un homme dans le bain,est t il possible d avoir une ist /vih ?merci d avance

    • Bonjour Caroline,
      la réponse est: oui. Le fait que soyez dans le bain ne change rien au risque pris: s’il y a eu pénétration, vous êtes en contact direct avec les secrétions sexuelles de votre partenaire, le risque d’une IST, ou d’une grossesse est donc bien présent. Si votre relation date de moins de 72h, je vous suggère de nous téléphoner dès que possible afin de discuter de l’opportunité d’un traitement post-exposition. Si la relation remonte à plus de 72h, il peut être utile de faire un test de dépistage 6 semaines après celle-ci.
      Restant à votre disposition, je vous souhaite une belle après-midi.
      Rudy

      • Bonsoir,

        Voilà la situation début de l’année j’ai eu deux relations à une semaine d’intervalle avec à chaque fois une professionnelle de sexe. Durant la première il y a eu fellation reçue sans préservatif, bisous …et rapport vaginal protégée. La deuxième même chose à part la fellation protégée cette fois ci. Il s’agit du même salon mais deux filles différentes. Début avril. Il y a eu une relation brève avec une connaissance cad s’embrasser avec la langue et fellation reçue sans protection. Je sais qu’elle est seropositive mais indetectable je la connais depuis 20 ans. Enfin début mai une dernière relation protégée avec une professionnelle juste masturbation reçu et rapport vaginal protégé. Je précise que j’ai vérifié tous les préservatifs et pas d’accidents. Problème fin mai j’ai eu une infection urinaire durée une semaine soigner avec des antibiotiques sans soucis. Et puis des fois jusqu’à fin juin quelques jours de fatigue et des douleurs musculaires toujours d’actualité. Fin juin un ganglion au cou sous la mâchoire un peu enflé et selon mon médecin traitant rien d’inquiétant. Ces derniers jours je sens des douleurs aux aisselles et à l’aine mais je ne sens pas de boule. Je suis stressé depjus presque 3 mois.

        Qu’en pensez-vous ?

        Merci d’avance.

  25. Bonjour
    Je travaille dans l’horeca, mon nouvel employeur veur que je fasse un dépistage du sida, quand est-ce que je peux prendre rendez-vous?

    • Bonjour Pauline,
      votre employeur n’a, en aucun cas, le droit d’exiger que vous fassiez un test de dépistage. Cette démarche est totalement illégale et a un caractère discriminatoire.
      Dans certains secteurs, il peut être admissible que le test soit pratiqué dans le cadre de la médecine du travail, mais sans qu’aucun résultat ne soit communiqué à l’employeur.
      Rappelons qu’être atteint par le VIH n’empêche pas de travailler, même si des aménagements, d’horaire par exemple, doivent parfois être envisagés. Si vous souhaitez avoir plus de précisions, vous pouvez vous référer au document « 2010 Emploi et vih » qui se trouve sur notre page documentation, ou encore nous joindre par téléphone.
      En vous souhaitant une bonne fin de journée,
      Rudy Sida-IST

      • Bonjour, j aimerais savoir après une prise de risque ( rupture de préservatif) et signe de primo infection. Les tests effectués determine rapide vih pendant plus de deux ans après le risque est ce conclunat car tout les tests réalisés etaient negatif?

Poser vos questions ici !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*