Posez vos questions

Comment ça marche ?  Vous postez anonymement (ou sous un pseudo) la question, la situation qui vous inquiète, notre équipe est avertie, une réponse vous est postée sur cette page.  Les réponses étant visibles de tous, elles peuvent ainsi servir à d’autres dans l’évaluation d’un éventuel risque.

 

Utilisez un pseudo de votre choix et utilisez notre service dès maintenant en nous laissant un commentaire dans la zone prévue en bas de page.

questions01

Cliquez ici pour poser votre question en bas de page.

Réponse personnalisée à votre situation dans les meilleurs délais.

Si vous préférez que votre question soit traitée en privé, cliquez ici

 

(Nous ne nous connectons pas le week-end.)

5 351 Comments

  1. Bonjour Rudy. Il y a quelques semaines que j’ai développé une infection urinaire avec des mictions incessantes accompagnées des brulures. je fais des examens (syphillis, clamydia et autres) qui sont tous négatifs hormis l’existence des levures. On m’a prescrits quelques produits que je suis entrain de prendre mais la situation ne s’améliore pas du tout. il y a quelques années, si vous vous souvenez je vous ai posé mon problème d’exposition au vih dont les résultats de test se sont tous révélés négatifs et jusqu’à maintenant. Ma question est la suivante, est-ce qu’il existe des personnes chez qui on détecte le vih jusqu’à l’apparition des maladies opportunistes, sachant chez c’est les TROD qui sont toujours utilisés? Autre question, je voudrai savoir si les autres IST se transmettent uniquement par voie sexuelle. Merci d’avance pour ta disponibilité.

    • Bonjour Herman,
      il y a bien des détections tardives, parce qu’il y a des dépistages tardifs.
      Les personnes chez qui on découvre le VIH parce qu’il y a des symptômes ou des maladies sentinelles n’ont jamais fait de dépistage au préalable, ce qui, si je ne m’abuse, n’est pas votre cas.
      Les IST se transmettent par voie sexuelle, par contact avec du sang infecté ou de la mère à l’enfant pour beaucoup d’entre elles.
      La transmission sexuelle est la plus répandue, mais dépend des pratiques et il est difficile d’être exhaustif.
      Néanmoins, vous pouvez consulter le tableau sur le lien suivant pour avoir une idée plus précise: https://depistage.be/prise-de-risque/
      Pour les levures, vous évoquez des « produits » et je ne sais pas de quoi il s’agit, donc, je ne peux pas vous donner d’avis.
      Cordialement,
      Rudy

  2. Bonjour rudy y’a t’il une différence entre une grippe normale et une grippe de primo vih ?

    • Bonjour Sarah,
      oui, il y a une différence: la grippe « normale » est due à des virus de type influenza, la « grippe » en primo-infection est due au VIH.
      Pour répondre à votre question: les symptômes sont exactement les mêmes et partout décrits, mais, dans le cas du VIH, on parlera de syndrome grippal.
      Seul un dépistage, en cas de facteur de risque, permettra de déterminer s’il s’agit de l’une ou de l’autre.
      Cordialement,
      Rudy

  3. Bonjour, est ce possible d’avoir des signe de primo vih sans fièvres? Par ce que j’ai eu Une diarrhée , une nausées et quelques vomissements (3) sur une periode d’un jour et demie puis j’ai été complètement rétablie je précise que cela est arrivé au bout de 52 jours si mes calculs sont exacte après une relation que j’ai eu avec une prostitué sans preservatif après avoir vraiment trop bu

    • Bonjour Eddie,
      le principal symptôme reste la fièvre et je reprécise que les manifestations physiques, lorsqu’elles sont présentes, sont exactement les mêmes que pour nombre d’autres phénomènes infectieux, souvent bénins. De plus, les symptomes apparaissent généralement plus tôt.
      Néanmoins, la relation que vous avez eue pourrait être considérée à haut risque et il aurait fallu se poser la question du Traitement Post-Exposition.
      Si vous n’avez pas encore fait de dépistage complet, je vous encourage vivement à prendre un rendez-vous et je reste, bien entendu à disposition.
      Cordialement,
      Rudy

  4. Bonjour,

    J ai pratiquer plusieurs fellation sans ejaculation est ce que ça augmente le risque de contamination au hiv ? Sachant que j ai une bouche saine et que j aval pas ?

    Merci

  5. Bonjour, je voulais savoir quels risques existaient pour l’homme lorsqu’il reçoit une fellation avec préservatif? J’ai cru lire que, par exemple, le Hpv pouvait se transmettre dans 20% des cas même avec une protection … Quand est-il des autres ist?
    Je vous remercie d’avance pour votre futur réponse complètes et vous souhaite une bonne journée.

    • Bonjour Anonyme,
      certains HPV peuvent se transmettre par contact cutané avec les condylomes.
      C’est la raison pour laquelle le préservatif n’offre pas une protection totale.
      En ce qui concerne les autres IST, hormis la syphilis qui peut également se transmettre par contact cutané en phase 1 et 2, le préservatif, utilisé systématiquement et correctement, offre une protection maximale.
      Cordialement,
      Rudy

  6. Bonjour, j’aimerai savoir pourquoi la question de la contamination du vih par le liquide pre-jaculatoire lors d’une fellation divise tant les spécialistes; certains disent que sans ejaculation quelque soit la charge viral de celui à qui on la fait il n’y a pas de contamination possible et d’autres soutiennent que le liquide preseminal peut être contaminant. Et j’aimerai aussi savoir après combien de semaine on ne peut plus ressentir l’apparition des symptômes d’une primo vih si il y en a après relation à risque.

    • Bonjour Konan,
      il y aplusieurs paramètres dont il faut tenir compte: la quantité de liquide potentiellement contaminant, le temps de contact, le fait que, sans éjaculation, le liquide reste au niveau de la bouche, la présence de la salive qui dégrade rapidement le VIH…
      Si on peut estimer qu’il y a un risque sur le plan théorique, je ne connais pas de cas documenté de transmission du VIH par fellation sans éjaculation.
      En ce qui concerne les symptômes, lorsqu’ils sont présents, ceux-ci peuvent se ressentir entre 2 et 8 semaines après la contamination, sachant que cela peut varier d’un individu à l’autre.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci beaucoup et si je comprends bien on peut ressentir l’apparition des signes d’une primo vih même au cours de la 8 ème semaine post relation à risque?

        • Et aussi pourquoi certains spécialistes parle d’un délais de 10 à 15 jours et dans des cas extrême 5 à 30 jours max ?pour l’apparition des symptômes lorsqu’il yen a

          • Bonjour Konan,
            le délai de 8 semaines est vraiment maximal.
            Dans la plupart des cas, lorsqu’il y a des symptômes, ceux-ci apparaissent effectivement dans les 2 à 4 semaines qui suivent la contamination.
            Cordialement,
            Rudy

  7. Bonjour Rudy, est ce que tout bouton de fièvre représente de l’herpes ?

    • Bonjour Angoisse,
      s’il s’agit bien d’un bouton de fièvre, oui, ceux-ci sont dus à l’herpès labial (HSV1) ou génital (HSV2).
      Cordialement,
      Rudy

  8. Bonjour.

    J’ai reçu une fellation nature d’une prostituée le 19/10/21. J’ai fais à 6 semaines et 12 semaines un test de 4ième génération et tout deux furent négatif. Je suis immunodéprimé à cause de l’immunosuppreseur Stelara (ustekinumab) pour une maladie auto-immune.

    Est ce que cela pourrait trompé les résultats? J’ai recherché sur Google, et je n’ai malheureusement rien trouvé. Merci beaucoup!

    • Je tenais à préciser que j’ai la maladie Crohn (peut être que çà a de l’importance), mais c’est surtout le faite que je sois immunodéprimé qui me fait peur que les résultats ne sont pas fiable. Je n’ai plus envie de revivre le calvaire de ses 12 semaines d’attente. 🙁

    • Bonjour William,
      non, il n’y a pas de raison pour que votre traitement change quoi que ce soit au niveau du résultat du test.
      Cordialement,
      Rudy

  9. Bonjour Rudy,

    J’ai fait un rapport que j’estimais à risque avec une prostituée (que je ne connais pas) le 16/01 à 2h du matin et j’étais vraiment alcoolisé, du coup, j’ai fait une courte pénétration vaginale sans érection, et sans frottement, et ceci durant 5 secondes grand max (sans capot).

    Mon médecin me dit que y’a très peu de chance que j’aie une infection et que je dois pas faire le TPE (vue les effets secondaires).. vous pensez qu’il avait raison ? que le risque est minime pour mon cas ?
    Je vais partir à l’étranger bientôt.. est ce que je peux faire le dépistage après 3 semaines et 3 jours du rapport à risque ? Les résultats seront elles fiables ?

    Un grand merci pour ton aide,

    • Bonjour Amine,
      le contact, même si c’est avec une personne prostituée, ne me semble pas présenter un grand risque, en tout cas, insuffisant que pour justifier un TPE (pour lequel nous sommes de toute façon hors délai).
      Un dépistage peut être considéré comme totalement fiable 4 à 6 semaines après le risque, donc, le délai proposé me paraît un peu court.
      La question est: pour quelle raison devez-vous faire un dépistage, cela nous permettrait d’évaluer le situation en ayant tous les paramètres.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci pour ta réponse rapide,
        Je veux bien faire le dépistage pour être rassuré (ça me stresse un peu) car je pense que j’ai quand même pris un risque en faisant une pénétration vaginale avec une prostituée (même si très courte [5 sec] sans frottement et sans érection)
        Tu pense que c’est judicieux de le faire ? tu penses que je me stresse pour rien ?

        • Bonjour Amine,
          faire le dépistage est le seul moyen de répondre à la question. Même si le risque est mineur, cela permet d’objectiver les choses et de faire retomber le stress.
          Cordialement,
          Rudy

  10. Bonjour Rudy, j’ai l’impression que ma question ne s’est pas publiée donc je la repose. Pensez-vous que l’on pourra finalement trouver une cure au vih grace a la technologie CRISPR/CAS9 ?

    • Bdgene, un laboratoire chinois a réussis a trouver une cure pour le virus HSV1 situé aux yeux, et disent pouvoir aussi traiter l’herpes genital au HSV1 (bientôt HSV2) si ils trouvent un moyen de delivrer le traitement au ganglion concerné. Plutot incroyable comme annonces !

      • Bonjour Angoisse,
        l’information n’est pas tout à fait correcte: il existe un essai clinique (phase 1 et 2) qui est encore en cours et doit se terminer en mai 2022.
        Cette étude ne porte que sur 6 patients et il est donc prématuré d’en tirer quelque conclusion que ce soit.
        Cordialement,
        Rudy

    • Bonjour Angoisse,
      la technique que vous évoquez fait partie des thérapies géniques. Si des recherches de traitements curatifs efficaces contre le VIH sont bel et bien effectuées dans ce cadre, il est encore impossible de dire si cela fonctionnera réellement.
      Cordialement,
      Rudy

  11. Bonjour,

    J’ai réalisé une fellation de deux minutes peut être grand maximum. Cette fellation a été réalisée sans préservatif. Il n’y a pas eu de sperme dans ma bouche.
    Durant cette fellation, j’avais un aphte est ce que cela est considéré comme un risque?

    • Bonjour Michou16,
      tant qu’il n’y a pas éjaculation, la fellation n’est pas considérée comme étant un risque pour le VIH.
      Il faut, néanmoins, rester prudent par rapport aux autres IST.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci Rudy, le fait d’avoir un aphte dans la bouche ne change rien?

      • Bonjour Rudy,

        Dernière question afin de totalement me rassurer : je vois que tu réponds a tout le monde sur ce site.

        Peux tu me dire quelles sont tes qualifications?

        • Bonjour Michou16,
          en réponse à la première question: si , de manière générale, il faut être prudent lorsqu’il y a des aphtes, la contamination au VIH par fellation est possible mais exceptionnelle.
          Il faut qu’il y ait éjaculation, de la part d’un partenaire séropositif avec une charge virale élevée, en ayant une très mauvaise santé buccale.
          Concernant mes qualifications, il n’y a aucun mystère: je ne suis ni médecin, ni biologiste. Je dirige l’ASBL depuis 12 ans et j’ai une formation de base d’éducateur, de professeur d’histoire et de français. J’ai également un parcours de 15 ans en psychiatrie.
          Il va de soi que, pas plus qu’un(e) autre je ne suis à l’abri d’une mauvaise interprétation ou d’une erreur, mais, lorsque je donne mon avis, celui-ci est basé sur un travail continu de formations, séminaires, réunions et recherches.
          Je sais également que beaucoup de personnes qui m’interpellent vont également se renseigner dans d’autres services, ce qui peut être une bonne chose, et que nos avis sont, dans la toute grande majorité des cas, cohérents.
          Je précise également que j’ai un réseau de médecins et d’experts médicaux que je consulte en cas de doute!
          Pour l’anecdote, j’ai retrouvé récemment dans mes archives le premier travail scolaire que j’ai effectué sur le VIH… en 1986 😉

          Cordialement,
          Rudy

          • Merci pour ta réponse

            Juste pour me rassurer : est ce que je peux dormir sur les deux oreilles étant donné qu’il n’y a pas eu d’éjaculations malgré mon aphte?

          • Donc trois conditions :

            – éjaculation en bouche
            – charge virale élevée
            – mauvaise hygiène buccale (un simple aphte ne peut pas être considéré comme une mauvaise hygiène buccale je suppose)

            • Michou16,
              oui, c’est un bon résumé, donc vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, sachant, de plus, que ma philosophie n’est pas de rassurer ou faire peur mais de donner une information la plus objective possible en fonction des éléments en ma possession.
              Cordialement,
              Rudy

  12. Grosse panique says:

    Bonjour j’ai eu une relation a risque avec une prostitué ( penetration vaginal insertive rupture preservatif) le 27 juillet le 28 juillet j’ai commence un TPE qui s’est terminé le 25 aout. 8 semaine apres le tpe comme indiqué j’ai fait une prise de sang vih negatif
    Neanmoins le 12 decembre j’ai eu une grosse fievre (38,6) qui a duré sûrement 3 jours le 18 decembre j’ai effectué une prise de sang negative. Est-fiable?
    Le tpe aurait – il pu échouer je rappelle que je n’ai pris aucune prise de risque depuis

    • Bonjour Grosse Panique,
      le TPE correctement pris se révèle d’une efficacité redoutable et les échecs thérapeutiques rarissimes.
      De plus, au vu du délai entre la prise de risque et l’épisode fiévreux, j’estime qu’il n’y a pas de lien à faire.
      Enfin, votre test négatif démontre qu’il n’y a pas d’infection au VIH.
      Cordialement,
      Rudy

  13. Bonjour, est-il possible de contracter le vih en fesant une fellation (sans ejaculation ni plaies buccales) à quelqu’un qui est en primo vih donc ayant une charge virale élèvé et est-ce-que le liquide preseminal et tout aussi contaminant que le sperme lors d’une fellation sans preservatif.

    • Bonjour Jhon,
      il est considéré qu’une fellation sans éjaculation, pratiquée par une quelqu’un(e) n’ayant pas de problème de santé buccale ne constitue par un risque.
      Par contre, il est clair qu’une relation non protégée avec une personne en séroconversion est absolument à éviter, du fait de la charge virale qui peut, effectivement, être très élevée.
      Si une telle situation se produit, cela nécessite absolument un Traitement Post-Exposition.
      Cordialement,
      Rudy

  14. Bonjour, est-ce possible de ressentir les signe d’une primo vih (diarrhées, vomissements pour ma part) sept (7) semaines et demie après une relation sexuel non protégé.

    • Bonjour Osmo,
      en principe, les symptômes de la primo-infection, quand il y en a, surviennent dans les 2 à 6 semaines qui suivent la contamination.
      Néanmoins, dans le doute, il peut toujours être utile de faire un dépistage.
      Cordialement,
      Rudy

  15. Bonjour. Tout d abord je vous souhaite une très bonne année 2022 et merci pour tout ce que vous faites.
    J ai une question début janvier de l’année passée j ai realisé une felation sans « éjaculation » J ai réaliser une prise de sang après 41 j hiv et hépatite (négatif) 8 mois après je me suis pas senti bien.. Fièvre pdt un mois.. Alors j ai réaliser une prise de sang et la on a vu que j avais le Cytomegalovirus. Ainsi que un mucoplasme et chlamydia pneumonia… (Antibiotiques pdt 3 jours) Ce qui n a pas inquiété mon médecin traitant..
    Est ce que je dois M inquiéter pour le VIH? Même si j était négatif?
    Merci de me rassurer…
    Cordialement

    • Bonjour Pat,
      les problèmes mentionnés n’ont pas de lien direct avec le VIH.
      Comme le dépistage est négatif, il n’y a pas d’inquiétude à avoir.
      Cordialement,
      Rudy

  16. Bonsoir, j’ai réalisé un test. Mon médecin m’a demandé si cela faisait bien 6 semaines et j’ai dis oui mais rééllement j’étais a 33jours donc 4semaines et demi et le test vih est négatif je peux considérer qu’il est fiable ?
    Merci bonne soirée

Répondre à Ediz Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*