Posez vos questions

Comment ça marche ?  Vous postez anonymement (ou sous un pseudo) la question, la situation qui vous inquiète, notre équipe est avertie, une réponse vous est postée sur cette page.  Les réponses étant visibles de tous, elles peuvent ainsi servir à d’autres dans l’évaluation d’un éventuel risque.

 

Utilisez un pseudo de votre choix et utilisez notre service dès maintenant en nous laissant un commentaire dans la zone prévue en bas de page.

questions01

Cliquez ici pour poser votre question en bas de page.

Réponse personnalisée à votre situation dans les meilleurs délais.

Si vous préférez que votre question soit traitée en privé, cliquez ici

 

(Nous ne nous connectons pas le week-end.)

5 693 Comments

  1. Oui merci pour vos réponses Rudy, j’arrive à me détendre :-).

    J’ai une dernière question Rudy pour comprendre svp si cela ne vous dérange pas.

    Si j’ai bien compris pour une contamination vih, il faut un partenaire séropositif, une porte de sortie, un liquide contaminant et une porte d’entrée.
    Si je ne dis pas de bêtises, le liquide pré seminal et le sperme notamment sont considérés comme potentiellement contaminants lors de rapports vaginaux ou anaux, la fragilisation (micro lésions) de ces muqueuses pendant le rapport pouvant être des portes d’entrée pour le vih.
    Pourquoi dans le cas de la fellation, cela est considéré comme « moins à risque » en fonction si ejaculation dans la bouche ou non. La bouche est pourtant également une muqueuse dans laquelle il peut y avoir des micro lesions.

    Désolée d’insister mais j’ai juste besoin de comprendre un peu mieux la différence svp.

    Merci pour votre retour,
    Bonne soirée
    Phoenix

    • Bonjour Phoenix,
      pas de souci, la question est légitime et j’aurais pu être plus précis dès le départ.
      En premier lieu, il faut tenir compte de la quantité du vecteur de contamination: liquide séminal ou sperme, celui-ci étant, généralement, plus abondant.
      Ensuite, et c’est le plus important, la salive possède des enzymes dont les propriétés vont protéger, en tout cas partiellement, la cavité buccale et rendre une contamination particulièrement difficile.
      C’est la raison pour laquelle le sexe oral (fellation ou cunnilingus) est peu à risque pour le VIH.
      Cordialement,
      Rudy

  2. Bonjour Rudy,

    J’ai pris un risque il y a quelques jours, je suis une femme et j’ai pratiqué une fellation sans ejaculation (mais avec présence de liquide pré seminale) a un homme dont je ne connais pas le statut sérologique.

    Je sais que le test à faire pour le vih est fiable à 6 semaines.

    Mais comme je ressentais une grande fatigue depuis quelques jours, j’ai fait un premier test à 14 jours qui s’est révélé négatif. Je sais que ce test est trop tôt pour être fiable mais je voulais me « rassurer » un peu.

    Quel est votre avis sur un risque de contamination vih vis à vis du risque que j’ai pris ?

    Merci bcp pour votre réponse !

    • Je précise aussi que j’ai une bonne hygiène buccale mais étant fumeuse mes gencives ne sont pas en bon état en va dire.

      Merci pour votre réponse.

      • Rudy Gooris says:

        Bonjour Phoenix,
        sans éjaculation, la fellation ne présente pas de risque pour le VIH.
        En ce qui concerne le test, celui réalisé à 14 jours ne peut pas être considéré comme fiable: il faut attendre 4 à 6 semaines pour que le résultat soit valable.
        Cordialement,
        Rudy

        • Merci pour votre réponse Rudy.

          Même si le partenaire est en primo infection, avec présence de liquide pré seminal dans ma bouche ? Cela n’augmente pas le risque vih ?

          Merci pour votre retour, je suis assez stressée par rapport à cela 🙁

          • Bonjour Phoenix,
            les cas de contamination par fellation sont extrêmement rares et nécessitent plusieurs conditions: tout d’abord l’éjaculation, de la part d’un partenaire avec une charge virale explosive, une très mauvaise santé buccale…
            Dans votre situation, il n’y a vraiment aucune raison de vous stresser.
            Cordialement,
            Rudy

            • Merci pour votre réponse Rudy. Pour autant, je n’arrive pas à me détendre… c’est paradoxal. Je patiente jusqu’à mon prochain test en prenant en compte votre réponse.
              Encore merci

            • Bonjour Phoenix,
              il n’y a rien de paradoxal, c’est naturel. Je rappelle cependant que le stress peut aussi être à l’origine de nombreuses manifestations physiques.
              Refaites un test si vous estimez que c’est nécessaire, mais sans vous mettre martel en tête.
              Cordialement,
              Rudy

  3. Bonjour j’ai connu une femme qui a le VIH pour l’instant je n’ai eu aucun rapport avec elle peur que je l’attrape cela fait 17 ans quelle est soigné pour cette maladie elle a des enfants 1 de 10 ans est un autre de 6 ans tout les deux ne l’ont pas je regarde sur les sites il dise de ce protèger m’ai comment avoir dès rapport normal et avoir un autre enfant ? Si l’on doit mettre des préservatifs surtout que je n’aime pas ça.

    • Bonjour EricB,
      il y a une chose importante à savoir: si la personne en question est sous traitement et qu’elle prend celui-ci de façon scrupuleuse, sa charge virale doit être indétectable.
      Cela ne signifie pas qu’elle est guérie, mais que le virus circulant dans son organisme est en quantité tellement faible qu’il ne peut plus être transmis, que ce soit au partenaire lors de relations sexuelles non protégées ou à un futur enfant en cas de grossesse.
      Parlez-en donc avec elle, et éventuellement avec le médecin, mais dites-vous bien qu’être porteur ou porteuse du VIH n’empêche pas une vie sexuelle épanouie, ni une parentalité.
      Cordialement,
      Rudy

  4. Bonjour, j’ai une question à propos du vih.
    Depuis 7 semaines j’ai fais une fellation à mon copin qui m’assure qu’il utilisait toujours le preservatif même pour un simple frottement de sexes. sachant qu’avant de lui donner cette fellation (qui etait sans éjaculation)j ai effectué un prélèvement de fond de gorge et je suis toujours persuadée que j’ai eu une plaie dans la gorge ou quelque part dans ma bouche. (C’est ma premiere expérience sexuelle)
    Ma question est la suivante:quelles sont les situations à risques pour la fellation?
    Côté symptômes, j’ai eu une fievre de 38 ou moins, des maux à la gorge et aux oreilles qui n’a duré que 1jr et demi ou 2 jr mais j ai toujours quelques irritations à la gorge ( j ai oublié de dire qu’avant la prise de risque j’avais un écoulement nasal qui persiste et j’ai lu quelque part que ça peut engendré une pharyngite donc je suis un peu rassurée) pas d’eruption cutanée, pas de ganglions visibles mais au moment où j’ai eu mal a la gorge, un ganglion cervical me faisait mal mais pas trop.
    Donc je veux bien savoir si des symptômes ( petite irritation à la gorge et parfois un mal aux oreilles)aussi legers peuvent persister pendant 6 semaines au cas d’une primo infection vih .
    J’ai peur de faire une prise de sang puisque en premier je suis hypocondriaque ( j’ai un suivi pour ce syndrome mais j’arrive tjrs pas à parler a mon medecin de ma prise de risque) en deuxième lieu je suis issue d’une famille conservatrice donc c’est difficile pour moi d’aller faire un test toute seule sachant que je ne suis pas assez agée , j’ai à peine 20 ans.
    Je suis désolée d’avoir trop écrit, mais je voulais ne rien oublier.
    Merci d’avance

    • Bonjour Anonyme,
      sans éjaculation, la fellation ne comporte aucun risque pour le VIH, et un risque minime pour les autres IST.
      De plus, si les informations fournies par votre partenaire sont exactes, il n’y a aucune raison de vous inquiéter.
      Être hypocondriaque ne doit pas empêcher de faire un test: il s’agit d’objectiver une situation plutôt que de rester avec des angoisses inutiles et une
      situation mal définie.
      Je rappelle également que votre médecin est soumis au secret médical et que vous devez pouvoir lui parler en toute confiance.
      Vous avez également la possibilité de vous adresser à un centre de de dépistage spécialisé (à l’hôpital Marie Curie ou à Notre-Dame) ou dans un centre de planning familial.
      Dans tous les cas, la discrétion sera assurée.
      Cordialement,
      Rudy

  5. Bonjour esque est test VIH a 17semaines avec TPE est il fiable avec le test ELICA de chez roch ya til des substances qui peuvent retarder les anticoprs et la proteine P24 ?

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Luna,
      seuls les antirétroviraux peuvent retarder l’apparition des marqueurs liés au VIH.
      Cependant, si le test a été fait 17 semaines après la fin du TPE, son résultat doit être considéré comme définitif.
      Cordialement,
      Rudy

  6. Bonjour Rudy,

    Dans un salon de massage, j’ai reçu une fellation non protégée puis un rapport vaginal protégé. Mais vers la fin du rapport et dernière position (la dame me chevauchait) quand j’ai fini je suis resté quelques secondes et quand je me suis retiré la capote n’était plus sur moi mais coincé dans son vagin. Elle n’a pas eu de mal à la retirer, chose faite en quelques secondes. Donc je ne sais pas si y a eu des va et viens sans capote..

    Suite à cette prise de risque, j’ai été mis sous tpe 12h après que j’ai fini. J’ai également fait les tests des autres ist négatifs 3 semaines après..

    Je voudrais savoir qu’est-ce que vous pensez du risque pris pour le vih ? Est-il avéré?

    Ma deuxième concerne les tests, on parle d’un test 2 semaines après la fin du tpe puis un dernier 8 semaines après.
    Le premier test à 2 semaines est fiable à quel % ?

    Merci.

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Matteo,
      non, le risque n’est pas avéré puisque nous ne savons pas si le préservatif a glissé au moment du retrait (ce qui est vraisemblable) ou avant.
      Quant au test, il est difficile de donner un pourcentage de fiabilité après 2 semaines, le TPE pouvant retarder l’apparition des anticorps ou de l’antigène.
      Néanmoins, si le traitement a été pris correctement, le risque d’une contamination est vraiment très faible.
      Cordialement,
      Rudy

  7. Bonjour,
    Après un risque j’ai développé des symptômes de primo infection à j+6 (langue blanche et rash)
    À j+10 j’ai fait un test (ac+agp24) négatif.
    Si les symptômes que j’ai étaient dj à une primo infection la prise de sang aurait elle été positive ?
    Merci

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Dams123,
      la question ne se pose pas.
      En effet, les symptômes, en cas de contamination, ne peuvent apparaître avant 10 à 12 jours.
      Cordialement,
      Rudy

  8. Bonjour rudy,

    Je voulais vraiment être éclairé par rapport à la fellation en générale est ce vous avez entendu des cas d infections du vih depuis sont commencent que ça soit avec ou sans éjaculation ? Car j’avoue être perdu à la fin.

    Merci

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Jer,
      les cas de contamination par fellation réceptive existent mais sont, vraiment, rarissimes.
      Il faut, absolument, qu’il y ait éjaculation dans la bouche, de la part d’un partenaire avec une charge virale explosive ainsi qu’une particulièrement mauvaise santé buccale.
      Le risque n’est donc pas totalement inexistant, mais vraiment très très faible.
      Cordialement,
      Rudy

  9. Bonjour rudy, l autre jour je vous ai appeler car mon ex compagnon qui est circonci avait le gland sec et presentait des fissures, la peau avait craquer. J avais oublier de vous demander si chez une personne circoncit cela pouvait aussi arriver? Merci je m inquiete bcp

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour Sarah,
      cela arrivera plus facilement aux hommes qui sont circoncis puisque le gland n’est plus protégé par le prépuce.
      Cordialement,
      Rudy

  10. Bonjour Rudy,
    Hier je suis allé dans un salon de massage, j’ai des acné dans le dos et peut-être pendant le massage ils saignet un peux,
    Est-ce qu’il y a un risque au quelque chose ?
    Merci et bien à vous !

  11. Bonjour Rudy,

    Je vous écris car je suis actuellement sous TPE (relation sexuelle hétérosexuelle dont le préservatif a glissé..), j’ai reçu mon test sérologique qui est négatif. J’ai réussi à recontacter ma partenaire qui va effectuer elle même aussi un test sérologique en laboratoire. Imaginons que son test soit négatif également, est ce que cela voudrait dire à 100% que je peux mettre un terme au traitement ?

    Est-ce qu’il y’aurait aucun risque qu’elle puisse me contaminer si elle a eu un autre rapport sexuel avant les 6 semaines requis pour son sérologique..

    Tous les médecins me disent qu’en cas de seronegativité de sa part qu’il faut mettre un terme au traitement mais j’ai un peu du mal à faire confiance voyez vous ..

    Merci d’avance de l’aide que vous pourrez m’apporter.

    • Rudy Gooris says:

      Bonjour JulienBert,
      la question est complexe: tout dépend de la durée de la relation non protégée, du profil de votre partenaire, depuis quand vous avez démarré le traitement…
      Néanmoins, je suis d’accord avec les avis qui vous ont été donnés (je précise que je ne suis pas médecin), sachant que les tests peuvent être fiables avant 6 semaines.
      Croyez bien que les médecins sont extrêmement prudents et que, s’ils vous disent que vous pouvez arrêter le traitement, c’est parce qu’ils sont sûrs de leur fait.
      Cordialement,
      Rudy

      • Julien Bert says:

        D’accord, merci pour votre conseil.

        Au niveau de la relation elle a duré 5 minutes en pénétration vaginale mais le préservatif a probablement glissé au début du rapport ..

        • Bonjour Rudy,

          J’ai eu une rapport sexuel avec une travailleuse du sexe, et à la fin du rapport la capote a glissé, je ne sais pas si c’était après éjaculation et retrait ou avant. La dame n’avait pas de mal à la retirer. Bref, j’ai été mis sous TPE pendant 28 jours. Je voulais savoir le premier test que je vais faire dans 2 semaines (6semaines du risque est fiable à quel % ) car on me parle de 3 mois pour un test fiable… Et que pensez-vous de ma prise de risque?

          • Rudy Gooris says:

            Bonjour Corbax,
            il est assez difficile d’évaluer la prise de risque de façon précise.
            Néanmoins, si le TPE a été pris dans les temps et correctement suivi, il ne devrait pas y avoir de souci.
            Quant au délai du test, on considère qu’un délai de 6 semaines après la fin du traitement permet un résultat totalement fiable. avant cela, le résultat négatif ne sera qu’indicatif.
            Cordialement,
            Rudy

  12. Bonjour rudy est ce que le chancre syphilitique dans la bouche n apparait seulement en cas de fellation?

    • Bonjour Sarah
      le chancre apparaît au point d’entrée de la bactérie dans l’organisme.
      Donc, s’il y a un chancre dans la bouche, il est dû au sexe oral: fellation, cunnilingus ou anulingus.
      Cordialement,
      Rudy

  13. Bonjour Rudy,
    Mon copain a eu une aventure il y a une semaine et le préservatif a cassé
    Après longue réflexion j’ai décidé de passer au dessus
    Mais niveau rapport je suis très stresser il va aller faire un test de toute mst plus un deuxième dans 6 semaines pour être sur et en même temps pour exclure le VIH
    En attendant nous ne ferons rien ensemble .. j’aurai aimée savoir une fois le dernier test fait dans 6 semaines si tout ses résultats sont négatif puis-je être sûr de pouvoir ravoir des rapport non protégé avec lui ? Ou alors vaut mieux attendre encore plus longtemps ??
    Merci à vous pour votre réponse

    • Bonjour Mio,
      le traitement post-exposition ne se justifie pas dans votre situation: le VIH ne se transmet pas si facilement.
      Le risque principal pourrait concerner les hépatites, mais il est difficile à évaluer, ne sachant pas comment les instruments sont nettoyés et désinfectés.
      Vous pouvez toujours poser la question à l’esthéticienne et, éventuellement faire un dépistage dans quelques semaines.
      Cordialement,
      Rudy

    • Bonjour Mag,
      si toutes les analyses sont négatives dans 6 semaines, cela signifie bien qu’aucune infection n’est présente et que vous pouvez avoir des rapports non protégés sans crainte.
      Cordialement,
      Rudy

  14. Bonjour, je suis très inquiète car aujourd’hui je suis aller me faire les ongles dans un salon de beauté. La dame m’a couper la peau avec la lime à ongle et j’ai légèrement saigner. 20 minutes plus tard je me suis laver les mains. Est ce que je dois faire un dépistage du vih, syphilis et hépatite ? Est ce que je dois demander la ppe pour le vih?

    • Vous me conseiller un dépistage du vih ou des hépatites uniquement ? Merci

      • Car c’est beaucoup pour le vih que je m’inquiète

        • Bonjour Mio,
          il n’y a pas de réelle inquiétude à avoir pour le VIH.
          Le virus ne survivant que quelques minutes en-dehors de l’organisme, la probabilité d’une contamination est vraiment très très faible.
          Les virus des hépatites, la C particulièrement, sont beaucoup plus résistants, et, dès lors, plus problématiques.
          Cordialement,
          Rudy

  15. Bonjour,
    Dans le cadre d’un d’enterrement de vie de garçon (pas le mien), j’ai reçu une fellation non protégée d’une femme qui n’est pas ma compagne.
    Y’a t’il un risque d’IST pour ma compagne lorsque nous aurons des rapports ensemble ?
    Il existe tellement de points de vues différentes que j’ai du mal à trouver les réponses.
    Merci d’avance pour votre réponse
    Rayan

    • Bonjour Rayan,
      même si la fellation reçue n’est pas le risque le plus important, il n’est pas totalement nul pour autant (hormis pour le VIH).
      Une certaine prudence et un dépistage peuvent donc s’avérer utiles.
      Cordialement,
      Rudy

  16. J ai une autre question rudy. Dans quel cas un test syohillis peut etre douteux?

    • Bonjour Sarah,
      L’interprétation des sérologies de syphilis repose sur 3 marqueurs (VDRL, TPHA et FTA).
      Ces analyses doivent être associées à un contexte évocateur: prise de risque avérée et signes cliniques éventuels.
      L’ensemble de ces éléments fait qu’il y a peu de raisons de considérer un test comme douteux, sauf, bien sûr, si le test est réalisé hors délai par rapport à la prise de risque.
      Dans tous les cas, si vous avez un test considéré comme douteux par le médecin ou le laboratoire, une confirmation sera prescrite.
      Si vous avez eu des rapports à risque et que, vous, vous avez un doute par rapport au résultat, positif ou négatif, parlez-en avec votre médecin.
      Vous pouvez également toujours m’appeler, vous avez mon numéro.
      Cordialement,
      Rudy

  17. Bonjour rudy, j ai fait un depistage hier mais, je prend des antidepresseurs. Est ce que cela peut fausser ou perturber les tests pour le vih et les ist?

  18. Je réécris la question (je crois qu’elle était logé au mauvais endroit à un commentaire…)

    Bonjour Rudy,
    Je me permets de vous poser une question un peu tiré par les cheveux mais qui a le mérite d’exister.

    Si jamais une prostitué à avaler du sperme d’un autre homme et que dans les deux minutes celle ci me suce, est-ce que je peux avoir un risque d’attraper le vih par le biais du sperme de l’autre homme ?

    Je sais que recevoir une fellation est « sans risque » mais dans ce cas là, ça peut être un peu différent non ?

    Merci d’avance de la reponse que vous pourrez m’apporter !

    A bientôt

    • Bonjour JulienBert,
      en ce qui me concerne, toute question est légitime et mérite réponse.
      il faut tenir compte de plusieurs facteurs:
      – La présence de la salive, celle-ci dégradant le VIH.
      – Le fait qu’il ne puisse rester qu’une quantité tout à fait négligeable de sperme dans la bouche.
      De plus, il est également impératif que l’homme précédent soit séropositif, non traité et avec une charge virale explosive.
      En résumé, définitivement non, il ne peut y avoir transmission du VIH de cette façon.
      Cordialement,
      Rudy

  19. Deuxième question

    Est ce que pénis et testicules sont des zones susceptibles de transmettre ist. Je ne parle pas du gland qui lui est une zone de transmission.
    En fait si on embrasse t, titille avec la langue testicules et pénis sauf le gland ( donc pas de fellation) y a il un risque de transmission ist, VIH

    Merci

    • Bonjour Raphm,
      le VIH ne peut pas se transmettre par contact cutané.
      Cela peut être le cas pour d’autres IST (herpès, papillomavirus ou syphilis) si l’on est en contact avec des lésions provoquées par ces infections.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour Rudy,
        Je me permets de vous poser une question un peu tiré par les cheveux mais qui a le mérite d’exister.

        Si jamais une prostitué à avaler du sperme d’un autre homme et que dans les deux minutes celle ci me suce, est-ce que je peux avoir un risque d’attraper le vih par le biais du sperme de l’autre homme ?

        Je sais que recevoir une fellation est « sans risque » mais dans ce cas là, ça peut être un peu différent non ?

        Merci d’avance de la reponse que vous pourrez m’apporter !

        A bientôt

  20. Bonjour
    Suite à un rapport vaginal protégé j ai vu à la fin qu’ il y avait en dessous du préservatif et au niveau du pubis de Monsieur du sperme.
    Je pense qu’ il a du sortir du préservatif bien que je trouve ca surprenant
    La base du préservatif était légèrement remontée sur le pénis.
    Aussi ce sperme a été en contact avec vulve voire vagin
    Je me demande donc quel est le risque d une transmission vih ou ist sachant que nous avons garde preservatif mais qu’ appartement il y a eu cet écoulement sur pubis.

    Merci

    • Bonjour Raphm,
      il est difficile de répondre de façon certaine à votre question puisqu’on ne peut pas déterminer s’il y a eu un contact de la vulve ou du vagin avec le sperme.
      Le risque de contamination par le VIH me semble peu probable mais je ne peux affirmer qu’il est totalement absent.
      Dans le doute, faire un test de dépistage complet peut s’avérer utile.
      Cordialement,
      Rudy

  21. Bonjour
    Faire une ejacculation dans la bouche d’une femme
    Ont risque le VIH ?
    Merci à vous

    • Bonjour Rolex,
      se faire faire une fellation ne comporte pas de risque pour le VIH.
      Le fait qu’il y ait éjaculation ou non n’intervient que pour la personne qui pratique la fellation.
      Cordialement,
      Rudy

  22. Bonjour, j’ai pris le métro l’autre jour et j’ai vue qu’ils y avait des seringues pour la drogue usagée par terre. Évidemment je n’ai rien toucher mais jai peur car je me suis assis non loins de la et je m’inquiète de m’être peut être piqué accidentellement ailleurs si une autre seringue traînait. 8h après cet événement dans le métro j’ai les ganglions de la gorge enfler et un horrible mal de tête. Est ce possible d’avoir des symptômes de vih seulement 8h après un possible risque? Je fais beaucoup d’anxiété et de crise de panique dans la vie en général j’aimerais savoir merci

    • Bonjour Molie,
      en admettant que vous vous soyez piquée, ce qui ne semble pas être le cas, le risque aurait été infime: le VIH ne survit pas plus de quelques minutes en-dehors de l’organisme.
      En ce qui concerne les symptômes, même en cas de contamination, ceux-ci ne peuvent apparaître avant 10 à 12 jours.
      Vous pouvez donc vous rassurer.
      Cordialement,
      Rudy

Répondre à Nicos Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*