Publié par yves5375116 Mercredi 23 avril 2014 19:08 Bonjour, En cas de primo infection du VIH datant de moins d’un mois, est ce que la personne infectée peut avoir une infection bactérienne avec des fièvres de 39 ou 40 degres sans augmentation des transaminases ? Si oui, est ce que la prise d’antibiotiques peut réduire la temperature à 37 degres en moins de 18 heures ? Si cela se produit, est ce une preuve que la personne n’est en fait pas infectée ? Merci de votre réponse

Publié par Rudy sida-IST Jeudi 24 avril 2014 09:47
Bonjour Yves 5375116,
Tout d’abord, on peut effectivement très avoir de fortes fièvres sans augmentation des transaminases, celles-ci étant liées uniquement à la fonction hépatique ( le foie).
Si la fièvre est due à l’infection par le VIH en période de séroconversion (ou primo-infection) elle ne disparaîtra pas avec les antibiotiques.
Si, en même temps, la personne présente une infection bactérienne surajoutée (bronchite, pharyngite bactérienne…) alors les antibiotiques peuvent avoir un effet sur ces infections et sur la fièvre qui en résulte. Attention: les IST d’origine bactérienne (chlamydia, gonorrhée) ne provoquent pas de fièvre.
La disparition de celle-ci peut être liée à la prise des antibiotiques mais aussi spontanée.
Dans tous les cas, cette disparition ne signifie nullement que la personne n’est pas infectée par le VIH, seul le test de dépistage permet de poser un diagnostic certain.
Espérant vous avoir répondu et restant à votre disposition, je vous souhaite une excellente journée,
Rudy

Comments are closed.