Publié par Luc Mercredi 13 juin 2012 11:36 Bonjour Rudy, Je vous remercie de votre réponse. J’ai pris un risque (préliminaires non-protégés mais rapport bien sauf que le préservatif s’est déchiré – je m’en suis rendu compte tout de suite-) fin avril (le 18 ou 19) avec une personne dont je ne connais pas le statut sérologique mais qui est très « frivole ». Depuis, je doute pas mal et je cherche à être fixé le plus tôt possible… Dois-je attendre 10 semaines ou 12? En gros, dans quel cas peut-on réduire le délai? Merci de votre réponse.

Publié par Rudy Sida-IST Mercredi 13 juin 2012 14:30
Bonjour Luc,
Les préliminaires ne sont, en principe, pas à risque. Il s’agit cependant d’une notion relative dont chacun(e) a sa propre conception. Tant qu’il n’y a pas de contacts entre les sexes des partenaires, ni de contacts oro-génitaux: pas de problème. Dans le cas contraire, il s’agit de pratiques à risque « limité » que nous avions déjà évoquées.
Si vous vous êtes immédiatement rendu compte de la déchirure du préservatif, et que vous avez interrompu le rapport, vous avez également réduit les risques.
Compte tenu de tout cela, si vous faites un test à partir du 27 juin et que le résultat de celui-ci est négatif, vous pouvez être pleinement rassuré.
Par contre, il serait intéressant de savoir pourquoi le préservatif s’est rompu: cela peut permettre d’éviter une nouvelle rupture…
D’autre part, sachez que, dans ce type de situation, vous avez la possibilité de demander à bénéficier d’un traitement d’urgence (TPE). Je vous renvoie aux informations le concernant situées sur la page d’accueil et sur la page « risques » de ce site.
Bien à Vous,
Rudy

Comments are closed.