Publié par Diane Samedi 8 mars 2014 23:20 Bonjour, Depuis quelques semaines déja, j’ai découvert que j’avais une carie voir plusieurs bien avancées c’est à dire que je pense qu’elles sont ouvertes ( j’ai l’impression qu’il y a un  » trou entre ma dent et ma gencive) le truc c’est que je saigne pas hormis si je chipote bien dans le trou pour aller chercher quelque chose qui me gène ou occasionnellement lors du brossage quotidien. rendez vous dentiste pris. Aussi étant fumeuse, je tousse, et j’ai la voix sans doute un peu enrouée la gorge peut être un peu irritée mais bon rien de très alarmant. Mais la question qui me pose problème c’est que lors d’une fellation sans préservatif, suis-je à risque d’attraper le VIH? Est ce considéré comme une plaie ouverte? Je me protège toujours niveau vaginale et anale mais moins pour la fellation. la question peut paraître stupide mais bon je tente d’avoir une réponse plus sûr que sur les différents sites que j’ai pu parcourir. Merci de me répondre.

Publié par Rudy sida-IST Lundi 10 mars 2014 10:49
Bonjour Diane,
votre question est loin d’être stupide, d’autant que la réponse ne peut être que nuancée.
En effet, si la fellation n’est pas considérée comme une pratique à haut risque pour l’infection au VIH, on ne peut exclure totalement le risque d’une contamination pour la personne réceptive (qui prend le sexe de l’autre), surtout si le partenaire insertif (qui insère son sexe) a une charge virale importante.
Cependant, la présence de la salive atténue ce risque puisque celle-ci est un très mauvais conducteur pour le virus.
Le fait qu’il y ait des plaies dans la bouche peut favoriser la transmission mais n’oublions pas que la muqueuse est en elle-même perméable!
Le meilleur moyen d’éviter un éventuel problème est donc bien d’utiliser un préservatif (raison pour laquelle certains sont aromatisés), d’autant que si le risque pour le VIH est limité, la fellation est un mode de transmission connu pour la syphilis, l’hépatite B, l’herpès, la chlamydia et la gonorrhée.
Il est également possible de réduire les risques en évitant de se brosser les dents 1/2 heure avant et après l’acte afin de ne pas irriter les gencives et en s’interrompant avant l’éjaculation mais on ne peut considérer cela comme une réelle protection.
Espérant vous avoir répondu et restant à votre disposition, je vous souhaite une agréable journée.
Rudy

Comments are closed.