Publié par Bruno Dimanche 17 février 2013 21:35 Bonjour A moi de raconter ma mésaventure ! J’ai eu des rapports sexuels avec une femme dont je ne connais pas la sérologie. La relation était protégée (je portais un préservatif), mais j’avais une irritation due à des frottements dans l’entre-jambe. J’ai donc théoriquement pu mettre en contact ses sécrétions vaginales avec une plaie (pas de saignement, juste de la lymphe). En rentrant chez moi, je me suis lavé et ai également appliqué du désinfectant. Cette situation représente t-elle un risque ? Je ferai évidement les tests de dépistage mais en attendant je voulais avoir l’avis de gens plus éclairés que moi. Salutations !

Publié par Rudy Sida-IST Lundi 18 février 2013 11:48
Bonjour Bruno,
Si l’on reste sur le plan purement théorique, on ne peut pas dire que le risque est totalement nul. Cependant, concrètement, il faudrait qu’un nombre de conditions soient réunies: la partenaire effectivement séropositive, avec une charge virale élevée, une irritation très importante, avec de la chair à vif, un contact prolongé entre les parties lésées et les secrétions vaginales…
Je ne pense donc pas qu’il y ait lieu de vous inquiéter outre mesure. Si vous souhaitez vous rassurer pleinement, faites, par acquis de conscience, un test de dépistage 6 semaines après la situation évoquée.
Par contre, sachez qu’il faut être prudent lorsqu’on lave des parties du corps qui sont déjà fragilisées: on risque parfois de faire pire que mieux.
Restant à votre disposition, je vous souhaite une agréable journée.
Rudy

Comments are closed.