DISPOSITIF MOBILE : Médibus Province du Hainaut

Le Médibus est un projet réalisé en partenariat avec Médecins du Monde, le Relais santé de Charleroi, le Comptoir d’échange de seringues, le CPAS de Charleroi (Carolo Rue), Entre 2 et notre service.

unnamed

LES CONSULTATIONS MOBILES : AU PLUS PROCHE DE LA PRECARITE

Dans le but d’être encore plus proche des populations exclues des soins et de nous rapprocher de leurs lieux de vie (rue, squat…)les différents services vont collaborer ensemble pour développer une approche mobile sur la région du Hainaut (Charleroi-Mons-La Louvière). Cette approche permet de (re)nouer le dialogue et (re)créer des liens entre les professionnels (de santé, sociaux,…). Aller à la rencontre des personnes en situation de grande précarité, et s’adresser à elles sur leur lieu de vie est un facteur important dans la relation de confiance qui se noue et dans la possibilité d’organiser les relais vers les services sédentaires de première ligne.

Cette approche mobile se concrétisera via la mise en place d’un véhicule de type mobile-home transformé en salle de consultation et comptoir d’information et de réduction des risques. Cette approche nous permettra d’être proches des lieux de vie et des lieux d’errance des publics en situation précaire, souvent exclus des soins, et d’être flexibles pour répondre aux besoins des publics cibles et réactifs aux demandes.

Nous souhaitons que cet outil soit également au service d’autres associations de terrains et disponible pour des collectivités locales afin de mettre en place des activités liées à la santé-précarité. Nous souhaitons le rendre disponible pour qu’il soit le plus utilisé possible.

» Les objectifs

  • Offrir des soins curatifs et préventifs à une population en situation précaire et en rupture de logement ;
  • (Re)créer un lien entre la population en situation d’extrême précarité et des professionnels de la santé ;
  • Améliorer l’information sur la réduction des risques pour des populations ayant des pratiques à risque (usage de drogue/ professionnel du sexe) : échange de matériel/ contraception/ dépistage/…
  • Favoriser les relais avec les structures de soins du bas seuil, en médecine générale classique et en toxicomanie.
  • Répondre aux demandes urgentes, particulières (squat/ occupation précaire/besoins particuliers…)

Avec comme activités :

  • Soins infirmiers
  • Soins médicaux (dans certains cas seulement)
  • Prévention (par ex : dépistage rapide VIH, syphilis, hépatite C, réorientation,…) et information
  • Réduction des risques (matériel stérile d’injection, contraception, maladies sexuellement transmissible,…)
  • Consultations sociales
  • Plaidoyer

» Public cible

  • Personnes sans-abris et en rupture de logement
  • Personnes vivant dans des squats ou dans divers lieux occupations
  • Usagers de drogues en situation de grande précarité
  • Jeunes injecteurs qui ne se reconnaissent par comme toxicomanes et qui sont réticents à entrer en contact avec les services spécialisés
  • Personnes précarisées en situation d’urgence dans la province du Hainaut
  • Personnes prostituées
  • Primo-arrivants

» En pratique:

Le médibus sera actif à partir du lundi 20 février 2017, à raison de 2 sorties par semaine, les lundis et jeudis.

Nous serons présents (sous réserve de modifications éventuelles) :

 A Marchienne-au-Pont, quai des ponts, le lundi de 14h00 à 17h00

A Gilly 4 bras (rue Genard) 1 jeudi sur 2 de 18h00 à 21h00

Au parking d’Heppignies (Aire des Amoudries) 1 jeudi sur 2 de 14h00 à 17h00

 

 

Comments are closed.