Posez vos questions

Comment ça marche ?  Vous postez anonymement (ou sous un pseudo) la question, la situation qui vous inquiète, notre équipe est avertie, une réponse vous est postée sur cette page.  Les réponses étant visibles de tous, elles peuvent ainsi servir à d’autres dans l’évaluation d’un éventuel risque.

 

Utilisez un pseudo de votre choix et utilisez notre service dès maintenant en nous laissant un commentaire dans la zone prévue en bas de page.

questions01

Cliquez ici pour poser votre question en bas de page.

Réponse personnalisée à votre situation dans les meilleurs délais.

Si vous préférez que votre question soit traitée en privé, cliquez ici

 

(Nous ne nous connectons pas le week-end.)

3 367 Comments

  1. Bonjour,
    Je voulais savoir si quelqu’un qui a été infecté par une charge virale faible à des chances de voir son résultat elisa 4ème G moins fiable que la personne infecté par une charge virale plus forte. En gros la contamination et le depistage sont ils identiques qu’importe la charge virale ? Je viens de me faire dépister S- par prise de sang 7 semaines après rapport et puis je considèrer cela sans appel ?
    Bien à vous

    • Bonjour Alexis,
      l’importance de la charge virale se situe au niveau du risque de contamination, pas du dépistage.
      Au moins cette charge est élevée, au moins le danger d’être infecté est présent. Cependant, lorsqu’il y a infection, la fiabilité du dépistage est identique dans tous les cas.
      Un test par prise de sang fait à 7 semaines est considéré comme définitif s’il est négatif.
      Cordialement,
      Rudy

  2. Bonjour , a la communauté , ça va paraître bête pour vous mais j angoisse a mort j’ai eu un rapport protégé avec une prostitué de charleroi par vengeance car ma femme m a trompé enfin soite étant psychologiquement pas en grande forme j ai n ai pas su éjaculer et le rapport en lui-même a peut-être dure 3min puis je me suis retirer et j ai parler avec cette personne p t 1 min mais j ai débander avec le préservatif puis je l ai enlevé et je serai pas dire si j ai toucher mon pénis puis je me suis rhabillé et suis partit, il y a t il un risque même minime au vih , je n avais jamais payé pour ca mais la j ai craqué , je regarde partout sur internet il y a des jours ça me rassure et d zutre jour alimente ma paranoïa ca fait 12 jours mais j ai aucun symptôme dite primo-infection bien que j ai lu que ce n est pas toujours le cas

    • Bonjour Cezak,
      rassurez-vous, si la pénétration a été protégée, il n’y a pas de risque de contracter le VIH.
      Le virus, s’il est présent, ne se transmet pas par contact indirect.
      Si je peux me permettre un conseil: évitez les recherches sur internet, celles-ci étant généralement sources de doutes et d’angoisses.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour Rudy merci de votre réponse je reviens vers vous , en principe comme vous dites il n y aurait aucun risque mais de jour en jour ma paranoïa a repris le dessus , je me sens sale d avoir merder, et ici depuis quelque jour je constate des rougeurs sur le torse et j ai les ganglions du cou gonflé a droite qui me font légèrement mal qd j appuie dessus , et un abcès dentaire qui a dure 3 jours , je suis en total panique j essaie de me contrôler , je n ose plus toucher ma femme , ça fera 3 semaines de ma bêtise, pensez vous car ca pourrait être autre chose

        • Bonjour Cezak,
          oui, je pense que c’est autre chose que le VIH puisque vous n’avez pas pris de risque à ce niveau-là.
          Les ganglions gonflés et douloureux sont, en général, le signe d’une infection et peuvent être dus, par exemple à l’abcès que vous signalez. Quant aux rougeurs, cela n’a rien de significatif.
          Le mieux que vous puissiez faire, c’est consulter votre médecin afin d’être examiné et soigné si nécessaire.
          Bien à vous,
          Rudy

          • Merci de votre réponse je vais veiller ne pas trop m en faire , mais je me sens coupable et sale si je pouvais faire marche arrière… mais le fait est que cette maladie incurable me fait très peur et ça pourrait être la fin de ma relation que je n ose imaginer si je m.ecouterai j irai me chercher un test rapide mais il est encore trop tôt même si j ai vu qui peux être fiable a 85% après 4 semaines. Mais la j attend malgré tout 6 semaines pour en être sûre. Mais il se pourrait que ce soit aussi du a la grippe de ma femme aussi. Ca m etonnerai qu on ai attrapé le vih ensemble car je vous assure que je n e l ai plus touché ni même jeu sexuel depuis mon aventure. Désolé de mon inquiétude je suis pas de base hypocondriaque mais je stresse

            • Cezak,
              le fait que votre femme ait la grippe peut expliquer vos symptômes.
              En ce qui concerne les tests rapides, il est recommandé de les faire à 3 mois, mais une prise de sang peut être réalisée à 6 semaines.
              Il est évident aussi que le sentiment de culpabilité renforce le stress, mais dites-vous bien que ce qui est fait est fait et que le retour en arrière n’est pas possible Vous ne pouvez donc qu’aller de l’avant.
              Bien à vous,
              Rudy

  3. J’ai exposé ce soit disant cas à mon médecin qui m’a répondu que 2 ans sans détecté d’anticorps la personne serait morte d’une façon fulgurante car pendant 2ans le virus aurait provoqué bcp de maladie dans son organisme et sans anticorps pour la défendre elle n’aurait pas tenu. Donc oui je pense que cet article est très douteux. Merci rugis

    • Renaud,
      je serai un peu moins catégorique que votre médecin quant à la fulgurance mais, néanmoins, oui, je trouve aussi l’article douteux.
      Cordialement,
      Rudy

  4. Bonjour rudy les séquelles de la maladie syphillis viennent combien de temps après la contamination?

    • Bonjour Sarah,
      les séquelles, quelles qu’elles soient, n’apparaissent que chez des personnes qui sont infectées, non diagnostiquées et donc, évidemment, non traitées.
      Vu votre situation, ces séquelles n’apparaîtront jamais chez vous.
      Cordialement,
      Rudy

  5. Peut-on réaliser un PCR pour se rassurer ?

    • Bonjour Renaud,
      oui, il est toujours possible de réaliser une PCR. Même si j’estime que cela ne se justifie pas, cela peut effectivement vous apporter une preuve irréfutable de l’absence du VIH chez vous.
      Cordialement,
      Rudy

      • Merci. Le laboratoire me dit autelephone que le test PCR c’est un test vih classique…?! ?

        • Bonjour Renaud,
          non, le test classique est une méthode indirecte puisqu’elle repose, au-delà de la recherche de l’antigène P24, sur l a détection des anticorps.
          La PCR, elle, va rechercher l’ARN viral ou l’ADN proviral, c’est donc une méthode de détection directe qui n’est utilisée que dans certains cas: tests classiques douteux, test réalisé durant la fenêtre sérologique silencieuse ou chez des enfants nés de mère séropositive.
          Par contre, pour répondre à votre question précédente, il faut, logiquement, une ordonnance du médecin.
          Cordialement,
          Rudy

  6. Bonjour rudy,
    Tout d’abord bravo pour votre travail, votre patience et du temps que vous nous accordé.
    Cette année après une prise de risque j’ai vécu toutes les attentes et les angoisses possibles avec 10 prises de sang en laboratoire entre 3 semaines pour la première et à 4 mois pour la dernière. Me rappellant aux réalités scientifiques je me suis convaincus que je ne suis pas porteur du vih. Mais l’angoisse qui me tient aujourd’hui est cet article qu’un inscrit à laissé sur un post ancien où il est question de ces 2 femmes en Inde passées à travers le test elisa pendant 2 ans. J’ai une copine, j’ai peur d’être un cas similaire et de la contaminer si comme ces 2 femmes je serais passé à travers.

    • Bonjour Renaud,
      si vous avez lu ma réponse par rapport au post que vous citez, vous aurez constaté qu’il y un doute quant au statut sérologique du partenaire et que nous n’avons pas d’information sur le moment où ces femmes ont été infectées. Les conclusions qui en ont été tirées, à savoir le fait que ces femmes n’aient pas été détectées positives pendant 2 ans, me semblent donc sujettes à caution.
      Vous avez fait 10 tests qui, tous, se sont avérés négatifs, il est donc évident pour moi que vous n’êtes pas séropositif et que vous ne pouvez donc pas infecter votre compagne..
      Bien à vous,
      Rudy

  7. bonjour rudy je voulait savoir si le teste après un teste a 8 semaine et un autre a 10 semaine et complètement fiable a 100% je les fait en clinique saint pierre de ottignies aprés un risque le 29 octobre 2019 et t’il possible que les 2 teste soit pas encore fiable car je me suis renseigniez il y a des médecin qui me dit mieux attendre la fin des 3 mois et une biologiste dit 6 mois je ne comprend pas je vous demande juste de me dire par sincérité « et certitude a quelle période le teste du hiv et détectable a 100% ou même 200 % avec le délai ou il peut pas ce tromper car je compte le refaire a 3 mois dans 1 semaine sa fera 3 mois mais si le teste et fait a 3 mois ces sure ou faux attendre la fin des 3 mois donc 4 mois et en refaire un a 6 mois j’ai demander au laboratoire il mon dit ces un teste de 4ieme d’après lui faut t’il refaire le teste a 4 mois et 6 mois pour dire que je suis pas infecté dite moi pat votre expérience svp sa me perturbe vraiment plusieurs information 3 puis 4 puis 6 mois je veut une réponse sur et fiable a 150% que je soit tranquille svp rudy répondez moi je vous en remercie d’avance alors certain me dise que les teste son pas fiable en médecine le 100% n’ésiste pas et ce possible pour le teste hiv j’ai deja fait 2 teste la même clinique ces seulement le hiv1 et 2 mais hp24 mais pas l’élisa ces bien le teste pour le sida a t’il d’autre teste a faire merci de me répondre sa me rassurer bien a vous

    • Bonjour Astima,
      je ne suis pas d’accord avec ce que dit le biologiste.
      Un test de 4ème génération est parfaitement fiable à partir de 6 semaines et un test de 3ème génération, ou un TROD, l’est à partir de 3 mois,
      Lorsque ces tests sont négatifs, il n’est absolument pas nécessaire de faire une confirmation ultérieurement.
      S’il est vrai qu’en statistique le zéro n’existe pas, il faut tenir en compte ce qui se passe dans la vie réelle: je n’ai jamais vu quelqu’un qui soit négatif à 8 ou 10 semaines devenir positif par après, à moins, forcément, qu’il n’y ait eu d’autres prises de risque.
      Bien à vous,
      Rudy

  8. Bonjour Mr Rudy,
    Je reviens de nouveau encore à vous. Je vous remercie énormément de l’assistance et l’orientation que vous avez porté à moi depuis cette dure épreuve de ma vie. Je suis très troublé et je ne cesse de multiplier les tests de dépistage et comme je m’y connais pas dans le domaine, je suis obligé de prendre conseils et orientations auprès de vous. Chez nous en Afrique il y a peu d’endroits pour s’informer de cette maladie vih.
    Je voudrais juste savoir, après combien de temps je ferai le dernier test après la fin du TPE. Je viens d’en faire un 4 semaines après la fin du TPE, résultat négatif. Donc 12 semaines du premier risque, 09 semaines du deuxième risque et 04 semaines après la fin du TPE. Mais je suis très inquiet malgré le résultat negatif car actuellement depuis depuis 10 jours je fais une angine et j’ai mal aux articulations et muscles. Merci de continuer à m’orienter.

    • Bonjour Rom14,
      le fait que le dernier test soit négatif signifie très vraisemblablement qu’il n’y a pas eu infection.
      Néanmoins, le dernier contrôle devrait être fait 6 semaines après la fin du TPE pour avoir une certitude totale et définitive.
      Encore un peu de patience donc.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour Mr Rudy
        Une fois encore de plus merci bcp à vous pour cette marque d’assistance sans quoi j’allais craquer. En tout cas merci de tout coeur. J’attends impatiemment les 06 semaines après la fin du TPE qui seront atteints à la date du 26 janvier. Bien que les inquiétudes existent encore, mais pas le choix. Tout en espérant qu’au prochain test les résultats ne changent pas. Merci bcp Mr Rudy.

  9. Bonjour je suis très inquiète par rapport à se que j avais vu sur mon partenaire (une sorte de boule) je ne comprend toujours pas a koi ressemble un chancre. Je regarde sur internet mais c est vague. On me dit que ce n est pas une boule un chancre….

    • Bonjour Sarah,
      non, un chancre ne ressemble pas à une boule, mais à une plaie en creux.
      Au-delà de ce fait, vous ne devez pas vous poser la question de savoir si vous ou votre partenaire avez la syphilis mais de comprendre le pourquoi de cette inquiétude particulière et, surtout, de voir ce que vous pouvez mettre en place pour vous débarrasser de ce stress.
      Bien à vous,
      Rudy

  10. Bonjour rudy je revien vers vous pour vous demander si pour le test de la syphillis il vaut mieux attendre 6 semaines ou 3 mois? Je suis très inquiète face à cette maladie comme je vous l ai déjà expliquer. Je sais qu elle se soigne a tous les stades mais je me demande quand meme si après 3 mois, 6 mois … cette maladie peut se guérir.

    • Bonjour Sarah,
      le test peut être fait à partir de 6 semaines, ce n’est que dans le cas de risque sévère (par exemple un contact avec une personne avérée positive) que le contrôle est recommandé à 3 mois si le premier test est négatif.
      Pour le reste, oui, la syphilis se soigne sans difficulté, même après 6 mois.
      Cordialement,
      Rudy

  11. Bonjour Rudy un test vih negatif apres 6 semaines et 3 mois de la prise de risque est il fiable et définitif? Le 1er test a 6 semaines dans un labo en Belgique et le 2 em 3 mois dans un hôpital universitaire UZ de Gand Negatif est ce que je peux tourner la page ou je dois refaire un autre à 6 mois pour être sûre?

    • Bonjour Mad Max,
      vous pouvez tout à fait tourner la page: l’UZ Gent est un centre de référence VIH qui utilise donc les techniques de pointe en matière de dépistage. Il n’est, dès lors, pas utile de refaire un test à 6 mois.
      Bien à vous,
      Rudy

  12. Bonjour Rudy
    Je voudrai tout d’abord vous dire merci pour vos appui-conseils qui m’ont permis de pouvoir consulter un diabétologue qui m’ont permis de consulter enfin un diabétologue pour mon diabète.
    Toutefois, je vais continuer à t’ennuyer avec mes séries de questions par rapport à l’infection au VIH qui peuvent paraître banales, pour cela, je m’excuse. Rudy, vous savez qu’en Afrique subsaharienne et surtout dans mon Pays, ce fléau reste un tabou de nos jours faisant de telle sorte que les personne(même moi) après une prise de risque n’osent pas aborder la question même avec la médecine (consultation à la primo-infection) par ignorance ou par peur de stigmatisation et de rejet. Le seul refuge que nous trouvons pour nous réconforter ou lever en nous cet stress en présence des signes évocateurs de cette infection est votre disponibilité à répondre à toutes nos questions à travers ce site, pour cela nous vous disons merci à toi et ton équipe.
    Revenant sur le vif du sujet, dans mes questions précédentes, je vous ai exposé ma situation par rapport à ma sérologie où après avoir ressenti quelques symptômes (maux de gorges, troubles digestives (ballonnements, constipations, diarrhée par intermittence, irritations aux oreilles, fourmillements aux planques de pieds et aux jambes, etc.) qui m’ont amener à faire 8 tests de dépistage dans le délai indiqué tous au détermine HIV1/2 qui se sont révélés négatifs. L’autre question est lié au groupe sanguin qui peut influencer l’efficacité des Trod. A toutes ces questions, vos réponses m’ont totalement convaincues et m’ont redonnées la confiance qui finissent par disparaître rapidement, laissant place à nouveau à l’inquiétude (stress) au constat d’un ou de plusieurs signes dans mon corps ou en prenant connaissance de certaines publications alarmistes sur le vih et les limites des outils de dépistage de rapide.
    En avançant les raisons de cette récidive fréquente de stress, je me réfères à ce site que j’ai consulter: http://www.medecine.ups-tlse.fr, dans son module7, l’auteur, nous fait comprendre qu’après la phase de primo-infection symptomatique ou non, s’installe une phase cliniquement latente d’infection chronique au décours de laquelle l’infection à VIH se poursuit à un rythme variable selon les individus. Au plan chimique, la personne peut être asymptomatique avec un examen clinique qui peut être normal mais présentant quelquefois des adénopathies cervicales et axillaires généralisées. Alors, ma question à ce niveau, est-ce à la phase asymptomatique, la probabilité d’avoir un résultat faussement négatif/positif est grande avec les Trod de troisième génération? la deuxième question, Si oui, quels sont les outils conseillés à cet stade?
    Mon autre inquiétude est liée à ma vie de couple, ma femme a fait aussi les mêmes tests dans les délais indiqués que moi qui sont également négatif et d’autres IST et MST parce que nous avons décidé de faire un autre enfant mais je suis toujours hésitant à causes de ces nombreuses publications fatalistes démontrant la contradiction des signes cliniques et les examens biologiques, notamment sur le mode d’emploi du détermine 1/2, qui dit l’absence des anti-corps dirigé contre le VIH n’empêche que tu sois porteur du virus et t »oriente vers les autres instruments ou de reprendre le test plu tard. Alors Rudy, qu’est-ce qu’il faut devant cette situation?

    Une fois de plus, je suis désolé d’être aussi longue, vu le nombre des internautes qui vous sollicitent par leurs questions.
    Merci et bon dimanche Rudy

    • Bonjour Herman,
      les tests, même faits en phase asymptomatiques, peuvent toujours être faussement positifs, mais pas faussement négatifs.
      Je connais bien la difficulté particulière liée au VIH en Afrique et tout le stress que cette maladie engendre, mais vous et votre épouse avez multiplié les dépistages et aucun d’entre eux n’a été positif, ni même douteux.
      Je me permets donc d’être catégorique: vous n’êtes pas séropositif!
      La seule chose que vous puissiez faire, c’est de tenter de reprendre un cours de vie normal et d’oublier tout ça, notamment en arrêtant de faire des recherches sur internet, celles-ci ne faisant que vous embrouiller et alimentant votre angoisse.
      Bien à vous,
      Rudy

      • Bonjour Rudy
        Merci une fois de plus pour tes conseils rassurant et nous te promettons de faire de notre mieux
        d’oublier cette histoire d’infection.
        Meilleures salutations

  13. bonjour,

    après un rapport homosexuelle, j ai réaliser 2 test chlamydia qui se sont révélés negatif. mais j ai appris qu’ on pouvait l avoir dans la gorge et le rectum.
    donc ma question est de savoir si je l ai dans un des 2 endroit cité, puis-je contaminé une personne avec mon sex ? en sachant que mes 2 tests urinaire sont negatif.
    merci bonne journée

    • Bonjour,
      il peut effectivement y avoir un portage pharyngé ou rectal, c’est la raison pour laquelle nous préconisons de faire un frottis de la gorge et/ou du rectum en fonction des pratiques sexuelles.
      C’est donc ce que je vous conseille, non seulement pour vos partenaires, mais également pour vous.
      Cordialement,
      Rudy

      • merci bonne journée merci pour votre rréponse. si la chlamydia se trouve dans ma gorge par exemple suis je contaminant par mon sex ? alors que je suis negatif urinaire ?

        • Bonjour,
          non, le chlamydia se transmet par contact avec la zone où la bactérie est présente et la transmission pharyngée est assez exceptionnelle.
          Bien à vous,
          Rudy

  14. BJ , svp j ai une preocupation , après le rapport sexuel j’ ai enlève mon pénis du vagin , et le préservatif est reste coincé a la intérieur du vagin de la fille, j aimerais savoir , si moi l homme je suis exposé au VIH sida.pour rappel j’ ai éjaculé dans le préservatif il n avait pas craqué , mais étant donné qu une partie du préservatif est reste en elle et l’ autre moitié en dehors du vagin , j aimerais savoir si il y a de risques de transmission pour moi le homme .

    • Bonjour Garçon,
      d’après ce que vous décrivez, je ne pense pas qu’il y ait un risque.
      Tant que le gland est resté couvert par le préservatif, il n’y a pas de risque de transmission, le VIH ne pouvant traverser la peau.
      Bien à vous,
      Rudy

  15. Yala NDIOSMONE says:

    Bonjour à toute l’équipe,

    Le test Maglumi pour dépister le SIDA est-il fiable ?

    • Bonjour Yala,
      oui, il s’agit de tests de 4ème génération, donc parfaitement fiables si le délai préconisé est respecté.
      Bien à vous,
      Rudy

  16. Pourquoi alors j’étais 0.10 la première puis la deuxième 0.11 et mtn je suis 0.24 ?? Cest ca le problème que je ne comprend pas

  17. Jean-Fançois says:

    Bonjour Rudy

    Je voudrais vous décrire une situation que j’ai vécue pour avoir votre avis et voir si je devrais arrêter de m’inquiéter sans raison valable.

    Avant tout, sachez que je vis dans un pays de l’Afrique de l’Ouest.

    Ensuite excusez-moi beaucoup d’être long dans mon message, mais je voulais que vous puissiez être bien imprégnée de la situation vécue afin de pouvoir répondre avec certitude au regard de la science. Alors merci d’avance pour votre patience et votre bonne compréhension.

    J’ai eu un rapport sexuel tarifié avec une femme prostituée rencontrée sur un site internet de rencontres coquines sans lendemain. Je précise que c’est un rapport UNIQUE et UNIQUEMENT vaginal. J’ai bien EVIDEMMENT utilisé un préservatif.

    Après l’éjaculation elle s’est proposé volontiers de retirer le préservatif de mon pénis. Je n’ai pas trouvé d’inconvénient à cela et je l’ai laissée faire. Mais avant, j’ai bien vérifié après que je me sois retiré d’elle que le préservatif était bien en place avec le sperme bien à l’intérieur du collecteur du préservatif (une vérification pour m’assurer qu’il n’y a pas eu de rupture de préservatif).

    Mon inquiétude c’est que je n’ai pas été très regardant quand elle retirait le préservatif de mon pénis. En fait je n’ai pas souvenir d’avoir suivi du regard durant tout le bref temps qu’a duré cette action de retrait du préservatif par cette femme. Alors je me demande si ses doigts n’ont pas touché mon pénis au moment où elle tirait sur le préservatif pour le retirer. Comme elle s’est caressée la vulve et s’est doigtée au moment des préliminaires et elle a appliqué un gel lubrifiant sur la vulve avant la pénétration vaginale, je me dis qu’elle pourrait avoir des secrétions vaginales sur ses doigts. Alors je m’inquiète que des sécrétions vaginales sur ses doigts aient touché mon pénis lorsqu’elle me retirait le préservatif. C’est vrai que je n’avais aucune lésion (même minime) sur le pénis (ça, c’est une certitude car j’ai pris le soin de bien vérifier mon sexe avant même de prendre la décision d’avoir ce type de rapport sexuel) et qu’en plus je suis allé me rincer une dizaine de minutes après le retrait du préservatif. Je voudrais aussi préciser que le temps écoulé entre l’action de ses doigts sur sa vulve et son vagin (caresses, ‘’doigtage’’ et application du gel lubrifiant) et le moment du retrait du préservatif a été de de 5 à 10 minutes environ car ça été un rapport sexuel vraiment court en durée.

    Je voudrais donc savoir s’il y a vraiment un risque de contamination du VIH au cas où elle aurait des sécrétions vaginales sur les doigts et dans l’éventualité que ses doigts aient touché mon pénis au moment où elle me retirait le préservatif.

    Merci pour votre bonne compréhension et pour votre réponse qui certainement calmera mon angoisse déclenchée depuis ce rapport sexuel il y a maintenant 2 semaines.

    Bon service et bonne journée !

    • Bonjour Jean-François,
      tant que la pénétration a été correctement protégée, il n’y a aucune crainte à avoir par rapport au VIH, celui-ci ne peut absolument se transmettre dans la situation que vous décrivez.
      Mettez-vous donc le cœur à l’aise, et continuez à vous protéger comme vous l’avez fait.
      Bien à vous,
      Rudy

  18. Bonjour,
    J’ai effectué un dépistage VIH 1 et 2 à 27 jours de la prise de risque.
    Le test a été effectué dans un laboratoire avec (Electrochimiluminescence ECLIA sur COBAS
    6000).
    Ce test est il fiable? Est ce que ce test est de 4ème génération?

    Merci de votre réponse.

  19. Bonsoir, mon premier test vih date de 2016 qui est de 0.10 negatif ensuite un autre de 0.11 et ici le dernier 0.24 négatif…
    Est-ce que c’est normal que sa change d’un test à l’autre…

    • Bonjour Marie,
      oui, c’est tout à fait normal et ne signifie aucunement qu’il y a un problème, tant que le seuil n’est pas dépassé.
      Vous n’avez donc aucune raison de vous inquiéter.
      Bien à vous,
      Rudy

  20. Bonjour rudy

    Deja merci pour vos précieux renseignements et conseils.

    Je voudrais savoir sil existe un risque de contracter le VIH dans ces conditions lors d’ un rapport hétérosexuel :

    Frottements des sexes sans préservatif (avec présence de liquide seminal) puis penetration avec preservatif.

    Je vous remercie de votre réponse.

    Cordialement sisi

    • Bonjour Sisi,
      la contamination ne se fait pas lors de contacts indirects comme des frottements ou des caresses, même en présence de liquide séminal.
      Si la pénétration a été protégée, vous n’avez rien à craindre au niveau du VIH.
      Bien à vous,
      Rudy

  21. Bonjour Mr Rudy,
    Après ma premiere prise du risque le 21 octobtre, 20 jours après J’avais eu 03 rapports sexuels avec ma femme sans savoir que j’étais dans une situation à risque. Là 08 semaines après, elle a fait un test de depistage qui est négatif. VT 0,03. Réalisé par 2 méthodes EIA HIV Ag/Ab combo advia centaur et Siemens advia centaur hiv 1/2.
    Je voudrais savoir si je pourrais considérer que ma femme est épargné de cette histoire car je suis très très touché pour elle pauvre innocente.

    • Bonjour Rom14,
      comme votre femme a fait le test après 8 semaines et que celui-ci est négatif, vous pouvez considérer qu’il n’y a pas de problème pour elle, d’autant que, jusqu’à présent, vos résultats sont également négatifs.
      Bien à vous,
      Rudy

  22. Bonjour Rudy je voudrais savoir si un test de depistage vih fais 6 mois apres une prise de risque et que le résultat est negatif je tiens à informer aussi qu il ya eu 2 test entre temps 6 semaines et 3 mois qui était negatif fais dans deux différents labo en Belgique. Je voudrais savoir si c est définitif ou ya lieu de refaire un contrôle après une année par ce que je n arrive pas à comprendre que comme le cas de Adams 2 ans après test négatif après positif. Aidez moi à savoir si ça arrive parfois que le résultat negatif 6 mois change sans avoir eu d autre rapport à risque bien sûre merci Monsieur Rudy

    • Bonjour Frame4,
      oui, vous pouvez considérer les résultats comme définitifs.
      Comme je le répondais à Adams, il y a vraiment très peu de risque que le test positif soit confirmé.
      Il faut savoir que des tests peuvent être faussement positifs, mais pas faussement négatifs s’ils sont faits dans les délais, ce qui est votre cas.
      Cordialement,
      Rudy

  23. Bonsoir Rudy Depuis 7 mois je mal j’embrasse seropostif mes gencives sang 8 fois je fit teste negative je mal gorge par fois mes courps chaudl’intérieur de la bouche est rouge et la langue est noire

    • Bonjour Lsl,
      le VIH ne se transmet pas par les baisers, même lorsqu’on a les gencives qui saignent.
      Vous avez fait 8 tests qui sont tous négatifs, il n’y a donc plus d’inquiétude à avoir de ce côté-là.
      En ce qui concerne vos problèmes de santé, je vous invite à consulter votre médecin afin d’en connaître la cause et de pouvoir vous soigner.
      Cordialement,
      Rudy

  24. bonjour Rudy j’ai fait six test determine HIV 1&2 négatif après avoir eu tout les symptôme du VIH qui date de plus de 2ans et le 11 janvier j’ai fait dans un laboratoire trois test dont :determine HIV 1&2 négatif,sd bioline HIV 1&2 VIH 1 positif et ctk HIV 1&2 négatif conclusion recherche d’anticorp anti-vih négative.NB a refaire un mois pour contrôle dite moi y’a til une chance que je ne soit pas infecté?

    • Bonjour Adams,
      oui, il y a effectivement de grandes chances que vous ne soyez pas infecté. En effet, sur 6 tests, un seul est positif, ce qui est assez rassurant.
      Faites malgré tout la confirmation dans un mois afin d’avoir une réponse claire et définitive.
      Cordialement,
      Rudy

    • Avez vous fait 6tests négatifs et 2ans après 3tests le 11 janvier ou Vous avez fait vos 6 tests 2ans après avoir éprouvé des symptômes ? Je ne comprends pas votre parcours

  25. Bonjour
    J’ai vécu un risque professionnel (je suis du corps médical) mais dont l’évaluation n’a pas jugé nécessaire de faire un traitement ARV post-exposition. J’ai attendu les 3 mois réglementaire pour les tests de dépistage rapide pour faire mon dépistage qui est négatif avec les deux tests utilisés. Mais malgré mon test négatif je reste inquiet car j’ai malheureusement lu beaucoup de publications scientifiques sur le Net qui parlent des variants rares comme le VIH1 groupe N et des limites des tests de dépistage à être efficaces dans le dépistage de ces variants rares. Alors je me pose la question de savoir si j’avais été infecté par des variants rares de Vih est ce que les tests rapides utilisés pourraient les dépister ? Alors je voudrais savoir le test ELISA classique est lui apte à dépister n’importe quel variant vih. Je tenais à faire savoir que je suis d’un pays de l’Afrique de l’Ouest et qu’on n’a pas pu déterminer le statut sérologique du patient par lequel l’exposition s’est produite car c’était dans un contexte d’urgence. Je n’ai eu aucun signe évocateur de vih depuis l’accident d’exposition mais je voudrais être sûr à 100 % que je suis vraiment indemne car j’ai toujours eu une peur bleue, voir exagérée face au VIH-SIDA.
    Merci de me rassurer par votre réponse

    • Bonjour Ghislain,
      le problème qui se pose avec les variants rares, c’est justement qu’ils sont peu courants et qu’il est parfois difficile de trouver des échantillons permettant de valider la fiabilité des tests, en particulier des tests rapides.
      En ce qui concerne le test Elisa, bien qu’il soit un peu plus faible pour le groupe O, par exemple, sa fiabilité est malgré tout jugée satisfaisante.
      N’oublions pas que si les variants rares sont connus, c’est parce qu’ils ont pu être détectés et identifiés, en ce compris les formes recombinantes.
      Je perse dès lors qu’il n’y a pas réellement lieu de s’inquiéter, d’autant que le risque a été évalué comme mineur puisque le TPE ne vous a pas été prescrit.
      Cordialement,
      Rudy

      • Bonjour Rudy

        Je voudrais vous dire MERCI pour votre réponse qui me rassure car je trouve votre analyse plus que logique par rapport à ces nombreux de Scientifiques qui font des publications très alarmantes sur des sites Internet réputés.

        Je reprends votre phrase car elle plus que LOGIQUE et plus que VRAIE: « N’oublions pas que si les variants rares sont connus, c’est parce qu’ils ont pu être détectés et identifiés, en ce compris les formes recombinantes »

        Vous faite un boulot formidable et salutaire. Bonne continuation.

        Toute ma gratitude

        Ghislain

Poser vos questions ici !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*